La Coalition des 14 calme les ardeurs de Gilbert Bawara

277


La Coalition des 14 partis de l’opposition a voulu sortir le ministre en charge de la Fonction publique, Gilbert Bawara, de l’illusion dans laquelle il se trouve. Dans une interview accordée à nos confrères de togobreakingnews, le point focal du gouvernement a indiqué qu’il n’y aura plus jamais de 19 août au Togo, et le gouvernement n’acceptera plus le « diktat » de la Coalition.

Une intervention qui a fait réagir l’un des responsables de la Coalition des 14 pour qui les choses ne seront plus jamais comme avant au Togo. « Les Togolais ne seront plus jamais tenus en esclavage. Nous n’accepterons plus jamais que les ressources de ce pays soient dilapidées ou accaparées par une minorité. Tant que les choses seront comme elles sont, les 19 août vont se multiplier », a indiqué Antoine Folly, Délégué Général de l’Union des démocrates socialistes (UDS-Togo).

Pour lui, Gilbert Bawara doit se détromper, puisque les Togolais n’éteindront les flammes de la lutte que lorsque la démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance, bref, l’alternance deviendront des réalités au Togo.

La réaction de Gilbert Bawara qui trouve que la mise en place d’une transition est une remise en cause de l’ordre constitutionnel, fait sourire Antoine Folly. Ce dernier ne s’étonne pas du fait que le ministre diabolise la Coalition des 14, en couvrant d’éloges le système auquel il appartient. A en croire le Délégué Général de l’UDS-Togo, M. Bawara est dans son rôle. Mais « les Togolais ne sont pas dupes et ce qu’il dit n’a aucune portée ».

Selon Antoine Folly, si le Togo était un pays normal, Faure Gnassingbé aurait donné depuis des orientations pour sortir de cette crise politique. « Il se cache au contraire des Togolais et va vadrouiller partout à l’extérieur alors qu’il lui revient de donner les orientations pour leur dire ce qu’il entend faire pour résoudre la crise puisqu’il est l’incarnation de l’unité nationale », a-t-il fait remarquer.

Il demande ensuite à Gilbert Bawara de se calmer, car le peuple togolais est le seul à décider de ce que sera son avenir.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here