La CNDH promet la lumière sur la mort de ‘Cimetière’ et son ami

19
La CNDH promet la lumière sur la mort de ‘Cimetière’ et son ami

La Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) veut éclairer beaucoup plus l’opinion nationale sur la mort des deux présumés braqueurs (Cimetière et son compagnon) abattus dans la zone portuaire par les éléments du Groupe d’intervention de la Police nationale (GIPN). Pour ça, l’organisation entend aller jusqu’au bout de l’enquête.

Intervenant mercredi sur radio Nana Fm, Yaovi Sronvi, Rapporteur Général de la CNDH, dans le cadre du bilan des 6 mois d’exercice de cette commission, s’est prononcé sur le sujet.

« Par rapport à la polémique que cette affaire a suscité, je crois que les citoyens attendent beaucoup de la CNDH et il est important qu’elle retrouve ses lettres de noblesse pour que les citoyens arrivent à avoir une certaine crédibilité dans cette institution », a déclaré l’ancien président de la Cour d’appel de Lomé.

Il a poursuivi : « La CNDH s’est autosaisie dans une affaire et elle doit faire un effort pour que cette affaire aboutisse et que le peuple togolais soit éclairé sur ce pourquoi elle s’est autosaisie ».

Une autre question sur laquelle ce responsable de l’organisation a tenté de répondre est le pourquoi la CNDH ne s’autosaisit jamais lorsque, pendant les manifestations politiques, il y a mort d’homme.

« Chaque fois qu’il y a manifestation et mort d’homme dans un Etat de droit, la justice est automatiquement saisie. Il y a de ces cas où la justice s’est saisie et des cas où il n’y a pas eu de mort d’homme et la CNDH s’est autosaisie et a produit des rapports. Dans une République, chacun fait son travail », a-t-il expliqué.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here