La campagne '100 millions pour 100 millions' lancée au Togo

WAO-Afrique et ses partenaires ont lancé mardi à Lomé la campagne « 100 millions pour 100 millions » sur le thème « les décideurs de retour à l’école ». La campagne initiée par le Prix Nobel de la paix, Kallash Styarthi va durer 5 ans et permettra essentiellement aux enfants déscolarisés de découvrir le bien-fondé de l’éducation.

Selon Albert Howanou, Président de l’Association parlementaire sans frontière pour les droits des enfants, section Togo, « la campagne 100 millions pour 100 millions » est un nouvel événement très passionnant destiné aux enfants, jeunes et aux décideurs politiques.

Initié par l’Indien, Kallash Styarthi, un fervent artisan dans la défense des droits des enfants, le projet entend faire connaitre aux enfants les obstacles s auxquels sont confrontés les jeunes de par le monde dans la jouissance de leurs droits à la santé , à la sécurité à la liberté et surtout à l’éduction.

Au cours de la campagne, les enfants auront à développer un esprit critique et des compétences actives en matière de citoyenneté en s’engageant avec leurs pères respectifs et les décideurs pour des solutions à leurs différents problèmes.

Outre le Togo, la campagne sera faite dans cinq autres pays du monde. Au Togo, elle est pilotée par WAO-Afrique, une ONG de défense des droits de l’homme, les décideurs politiques plus précisément les parlementaires en collaboration avec le ministère des enseignements primaire et secondaire.

« Notre mission première sera d’attirer l’attention des décideurs politiques sur la situation de l’éducation scolaire des enfants dans le monde en général et au Togo en particulier afin de les amener à interpeller l’Exécutif dès que le besoin se fera sentir », a expliqué Cléophas Mally, Directeur exécutif de WAO-Afrique.

Nous, précise le Député Howanou, aurons à faire des tournées dans les écoles pour s’acquérir des difficultés que rencontrent nos jeunes écoliers pour voir dans quelle mesure nous pouvons leur venir en aide.

La campagne qui a une durée de 5 ans se fera essentiellement dans quatre établissements scolaires que sont le lycée de Tokoin, celui de Kara Tomdè, le lycée Nassablé et l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO).

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.