La BAD accorde 9,4 milliards FCFA au Togo pour accélérer la feuille de route

La BAD accorde 9,4 milliards FCFA au Togo pour accélérer la feuille de route

(Togo Officiel) – Au Togo, la Feuille de Route 2025 vient de recevoir un important appui financier pour sa mise en œuvre, surtout dans le domaine de la mobilisation du secteur privé. Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé une enveloppe de 14,3 millions d’euros (9,4 milliards FCFA) au gouvernement, pour accélérer le plan quinquennal.

Cette subvention, dont les termes ont été paraphés il y a quelques jours par le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, et Wilfrid Abiola, représentant de la Banque, doit servir à financer deux projets distincts orientés en faveur du secteur privé : le “Projet d’appui à la gouvernance et au développement du secteur privé” et celui “d’appui à la promotion des investissements et au développement des partenariats privé public”.

Le premier, financé à hauteur d’environ 13 millions d’euros (prêt de 9,4 millions d’euros et don de 03 millions d’euros du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel de la BAD), a pour objectif de “permettre de poursuivre les efforts du gouvernement pour l’amélioration de la gouvernance financière à travers le renforcement de la mobilisation des ressources internes, la gestion de la dette publique, le renforcement de l’intégrité de la chaîne des dépenses et de la lutte contre la corruption”. La facilité servira également à soutenir le développement des capacités des structures publiques de soutien au secteur privé et à renforcer des compétences.

Quant au second, financé grâce à un don de 1,1 million d’euros de la BAD et de son Fonds africain, il vise surtout à renforcer le développement et le suivi des PPP, à travers un soutien au ministère de la Promotion des investissements. Un cadre d’échanges régulier public-privé sera mis en place, afin d’opérer les réformes nécessaires et lever ainsi les contraintes qui pèsent encore sur l’environnement des affaires au Togo.

Les deux projets seront respectivement exécutés sur une période de 04 ans et un an et demi.

Pour l’institution bancaire qui dispose déjà d’un portefeuille conséquent au Togo (plus de 250 milliards FCFA) et intervient dans plusieurs secteurs (agriculture, énergie, eau et assainissement, emploi des jeunes, transports, etc.), il s’agit d’accompagner davantage les actions de développement en faveur des populations, selon les priorités définies par le gouvernement.

En rappel, le Plan “Togo 2025” du gouvernement qui se décline en 42 projets et réformes prioritaires, compte sur une forte mobilisation du secteur privé pour sa réalisation.

Lire aussi:

Feuille de route 2025 : l’Arabie Saoudite financera des projets

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.