Kpodzro répond enfin à Abdou Assouma

Le président de la Cour constitutionnelle, Abdou Assouma avait mis en garde Monseigneur Kpodzro au cours de la prestation de serment de Faure Gnassingbé, le 3 mai dernier.


« La Cour constitutionnelle, ce n’est pas une église, ce n’est pas l’église de Kpodzro où il introduit le président gandwanais, république imaginaire……Et on ne peut pas  se cacher derrière son âge pour défier l’autorité de la loi » déclarait Asssouma. Avant de demander à la Dynamique « de quelles preuves disposent le fameux gagnant ».

A LIRE AUSSI: [Confidentiel]: Faure Gnassingbé victime d’un cambriolage

Face à cette sortie du président Assouma,  Monseigneur Kpodzro répond et « …demande à la honte cour, pardon, à la haute cour d’annuler le parjure blasphématoire de serment qu’elle a reçu le 3 mai dernier dans une défiance totale de Dieu et du souverain peuple togolais, pour permettre au véritable président de la République, démocratiquement élu, de se soumettre à ce rituel afin qu’il prenne fonctions le plus rapidement possible dans l’intérêt supérieur de la nation ».

« la malédiction de Dieu » sur tous les membres de la Cour Constitutionnelle et de la Cour Suprême « qui font la honte et le déshonneur de la magistrature togolaise » a-t-il prédit.

Monseigneur Kpodzro réclame toujours la  victoire de Gabriel Agbéyomé malgré la victoire et la prestation de serment de Faure Gnassingbé pour la présidentielle du 22 février passé.

Luc Amen

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.