Kossivi Egbetonyo donne le tempo du grand inventaire

42

Le ministre de la culture, Kossivi Egbetonyo, a lancé jeudi le projet d’inventaire, de sauvegarde et de valorisation des instruments de musique traditionnels togolais.

Le constat a montré que ces instruments et le savoir-faire des artisans tend à disparaître

La chaîne de transmission est menacée par l’exode rural. Le lien avec les anciens est rompu.

‘La suprématie de la musique moderne, y compris lors des cérémonies de réjouissances dans les villages, l’emprise de plus en plus forte des religions importées qui considèrent ces  pratiques comme +sataniques+, contribuent à la disparition progressive des danses et des instruments traditionnels’, déplore le ministre.

Un plan de sauvegarde est donc devenu très urgent.

Outre l’inventaire, cette stratégie prévoit aussi l’initiation des jeunes à la culture et aux techniques ancestrales.

Les instruments de musique traditionnels seront exposés dans les écoles, dans les musées et dans les mairies à l’occasion d’expositions destinées à sensibiliser le grand public.

Le dernier inventaire général du patrimoine culturel immatériel réalisé par l’Unesco en 2017 avait révélé d’importants éléments et savoir-faire qui ne sont pas suffisamment documentés et nécessitent un travail plus poussé afin d’initier et mettre en place des actions de sauvegarde. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here