Koloum, persona non grata était pourtant aux premières loges d’Odon Itsu

474

Plusieurs observateurs l’avaient vu venir. La lettre des chefs traditionnels et spirituels en date du 21 juillet qui, manifestait un refus catégorique de célébrer Odon Tsu en faste n’a pas fait le poids devant le Préfet Akakpo Edoh. Samedi en présence du ministre Guy Madjé Lorenzo, les populations d’Ogou ont célébré l’apothéose de la nouvelle igname, même si avec des réserves.

Selon notre source à Atakpamé, les chefs traditionnels et spirituels signataires de la lettre n’ont pas été associés à la fête. Contrairement, c’est l’image qui inspire de la terreur à cette population qui était aux premières loges de la fête. Le Major Kouloum N’ma Bilizim, celui que les populations accusent d’être leur bourreau était là pour cette fête qu’on a placée sous le symbole de la paix et de la communion.

Evincé depuis plusieurs années, ce dernier ne prenait plus part aux festivités d’Odon Itsu. Comme pour enfoncer le clou en ce moment où il est controversé, il a été invité à la fête. Ce qui n’a pas été révélé c’est que la grande cérémonie qui a lieu tous les jours d’avant l’apothéose et qui annonçait avec faste la fête n’a pas été organisée en ce jour. Elle a été faite une semaine avant.

Ceci à cause de la mésentente qui règne entre le chef spirituel Iba et certains chefs traditionnels d’un côté et le Préfet et le Maire de l’autre. La lettre demandait en l’occurrence au Préfet qu’en lieu et place d’une fête grandiose comme c’est le cas toutes les années, qu’il y ait une réparation et une réhabilitation du chef spirituel (Iba) dans ses fonctions de dignitaire.

Cette demande n’a tout de même pas empêché le Préfet et sa suite de mettre les bouchées doubles pour ce semblant de réussite samedi.

Il est indéniable que l’apothéose d’une fête ne puisse régler les différends profonds qui existent au sein d’un peuple. Le mieux était de lutter contre les vieux démons et privilégier le franc-parler et le pardon entre les deux parties. Sinon la fameuse apothéose n’est que de la poudre aux yeux.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here