Kara: après la protestation, les Zémidjans tiennent tête à Yark

À Kara, les conducteurs de taxi motos de la ville ont bloqué ce matin la nationale N°1. Ces derniers protestaient contre la décision du gouvernement qui interdit le transport des personnes sur les motos et les tricycles. Une décision qui a tenu en haleine les populations tant les commentaires partaient dans tous les sens.


Cette décision si elle pénalise plusieurs personnes qui aiment utiliser ce moyen de transport plus pratique pour faire leurs courses, pénalisent beaucoup plus les conducteurs de taxi motos communément appelés « Zémidjans ». Ces derniers vivent de ça et en font même de gros bénéfices, pour ceux qui s’y connaissent.

Face à la situation économique du pays et au chômage, beaucoup de jeunes s’y lancent et Kara n’est pas exempt de ce phénomène. Pour montrer leur mécontentement face à cette décision du gouvernement qu’ils ont du mal à digérer, ils ont choisi de bloquer le carrefour Tomdè qui est le plus grand carrefour de la ville et par où passe la nationale N°1.

Mais selon les informations qui nous parviennent, les Zémidjans ont quitté les lieux. Mais ne sont pas rentrés chez eux. En effet, joint au téléphone, notre point focal dans la ville nous informe que les Zémidjans ont repris tranquillement leurs activités. Les gens se transportent sur leurs motos et les courses se poursuivent.

On peut faire ce même constat à Lomé dans la capitale où certains Zémidjans poursuivent leur activité lucrative pour nourrir leurs familles.

Il est à noter que dans la foulée de cette décision, l’État a promis de soutenir ces conducteurs de taxi motos. Mais, reste à savoir si cela suffira à les retenir à la maison. Wait and see.

Actu-Togo

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.