Kako Nubukpo revient à ses premiers amours

«Je poursuis désormais mes travaux de recherches au sein du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) et mes enseignements à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Lomé au Togo », a laissé entendre Kako Nubukpo, fonctionnaire internationale après son éviction de l’OIF.

C’est à travers un communiqué que, l’ex ministre de la Prospective et ex directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) étale ses nouvelles ambitions. Il annonce également quitté définitivement l’OIF.

Et d’ajouter : «J’ai définitivement quitté mes fonctions de directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ».

Celui qui dit se consacrer à la recherche et à l’enseignement ne perd pas de vue « le combat pour une Afrique digne et prospère ». Pour rappel, Kako Nubukpo a été suspendu à titre provisoire de son poste à l’OIF en décembre 2017 pour avoir critiqué le président français Emmanuel Macron sur le Fcfa.

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.