Joy Kenewendo, la ministre botswanaise de 30 ans qui affole la toile

90

Au sein du gouvernement du nouveau président bostwanais Mokgweetsi Masisi, Bogolo Joy Kenewendo occupera le portefeuille des Investissements, du Commerce et de l’Industrie. Une nomination qui sonne comme un premier symbole de la promesse du président Masisi qui s’est engagé dans son discours inaugural à investir dans la jeunesse.

À 30 ans, Joy Kenewendo, économiste de formation devient ainsi la plus jeune ministre du Botswana, deux ans après avoir été nommée par l’ancien chef d’Etat Ian Khama en tant que membre du Parlement.

Joy Kenewendo, la ministre botswanaise de 30 ans qui affole la toile« />

Sur les réseaux sociaux, son parcours fait pas mal d’heureux qui croient en la responsabilisation de la jeunesse africaine sur le continent. Il existe à l’opposé des sceptiques qui estiment que l‘âge ne devrait pas être la seule condition pour la promotion des jeunes. La compétence devrait être le principal critère.

Engagée auprès des femmes et de la jeunesse

Mais que dit la biographique de la nouvelle ministre botswanaise des Investissements ? Elle est une passionnée de développement et a fait de l‘éradication de la pauvreté, de la réduction des inégalités et de l’autonomisation des femmes et des jeunes son leitmotiv.

C’est d’ailleurs dans ce sens qu’elle a mis sur pied un programme de leadership et de mentorat pour les femmes calqué sur le modèle du forum des jeunes dirigeantes africaines initié en 2011 par l’ex-Première dame américaine Michelle Obama.

Titulaire d’une maîtrise en économie internationale de l’Université du Sussex au Royaume-Uni et bénéficiaire de la prestigieuse bourse Chevening en 2012, Bogolo Joy Kenewendo a précédemment prêté ses services comme économiste au ministère du Commerce et de l’Industrie dans le gouvernement du Ghana.

Joy Kenewendo, la ministre botswanaise de 30 ans qui affole la toile« />

En septembre 2009, la jeune dame était l’une des deux représentantes botswanaises à la tribune de la 64e Assemblée générale des Nations unies où elle a plaidé pour plus d’engagement des dirigeants mondiaux en faveur de la jeunesse africaine.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here