Journées de Santé de l’Enfant au Togo : Une nouvelle phase démarre ce 13 juillet

164

L’acte II des Journées de Santé de l’Enfant (JSE) démarre le jeudi 13 juillet 2017 sur toute l’étendue du territoire national. En prélude à cette compagne de vaccination des enfants, la Direction régionale de la Santé de Lomé Commune avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a animé ce mercredi à Lomé une réunion d’information, de sensibilisation et de mobilisation à l’intention des autorités administratives, traditionnelles, religieuses et des leaders d’opinion de Lomé-Commune.

L’objectif de cette rencontre est d’amener les autorités locales de la commune de Lomé à jouer leur partition dans la sensibilisation en vue d’obtenir une grande participation des populations de la région Lomé.

Puisque selon la Directrice Régionale de la Santé Lomé-Commune, Dr Nayo-Apetsianyi Josée, les résultats du précédant tour des Journées de Santé de l’Enfant organisé du 23 au 26 février 2017 derniers sur toute l’étendue du territoire national, n’ont pas été «satisfaisants» dans la Commune de Lomé.

« Les journées de Santé de l’Enfant qui se sont déroulées au mois de février dernier, les résultats de Lomé Commune n’ont pas été satisfaisants. Puisque l’objectif fixé par le ministère de la Santé était d’arriver à supplémenter en vitamine A 90% des enfants de 6 à 59 mois, à déparasiter 90% des enfants dont l’âge se situe entre 1 et 5 ans et à vacciner 90% des enfants de 0 à 11 mois qui n’ont pas été complétement vaccinés. Malheureusement, au niveau de Lomé Commune, par rapport aux autres régions, les résultats sont très bas. On a enregistré 57% pour le déparasitage, 56% pour la supplémentation en vitamine A et 55% pour la vaccination », a souligné Dr Nayo-Apetsianyi Josée.

Pour elle, cette baisse constatée dans la Commune de Lomé est due à la carence d’information et de sensibilisation qui a entouré la campagne courant février. Et c’est pour rectifier le tir que cet acte II du des Journées de Santé de l’Enfant est lancé.

Au cours de cette phase, qui se déroulera du 13 au 16 juillet 2017 sur toute l’étendue du territoire national, trois (3) interventions majeures seront offertes gratuitement notamment l’administration de la vitamine A aux enfants de 06 à 59 mois, le déparasitage à l’Albendazole des enfants de 12 à 59 mois, la vaccination des enfants de 0 à 11 mois et des enfants de 1 à 2 ans incomplètement vaccinés.

Ces interventions seront dispensées dans les centres de santé, par le biais du Porte-à-porte et l’aménagement des sites rapprochés.

« Nous espérons cette fois-ci atteindre 208 534 enfants de moins de 5 ans qui vont bénéficier des interventions des JSE dans la région de Lomé Commune », a souhaité Fatimé Barounga, Nutritionniste à l’Unicef-Togo.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here