Journée Nationale de Reconnaissance à Dieu (JNRD), une occasion de faire l’éloge des autorités togolaises ?

125

Journée Nationale de Reconnaissance à Dieu (JNRD), une occasion de faire l’éloge des autorités togolaises ?

En prélude à la 6ème édition de la Journée Nationale de Reconnaissance à Dieu (JNRD) organisée le 30 décembre dernier, alors que des caravanes de sensibilisation sillonnaient Lomé pour inviter les populations à y prendre part, des messages appelant au boycott circulaient sur les réseaux sociaux. D’après ces derniers, les organisateurs de cet évènement seraient à la solde du pouvoir en place. Dans un communiqué, Pasteur Edoh Komi du Mouvement Martin Luther King (MMLK) dénonce l’hypocrisie de ses confrères. 

« Ce weekend, j’ai entendu certains de mes collègues ecclésiastiques dire sur les médias publics notamment la TVT, suite à une journée nationale de reconnaissance à Dieu « qu’il y a la crainte de Dieu dans la vie des autorités Togolaises et ces dernières travaillent pour la prospérité et le développement du Togo » et patati patata. Crainte de Dieu dans la vie des autorités Togolaises, vous dites ? », fustige-t-il dans son communiqué. Pour cet homme de Dieu et défenseur des droits de l’Homme, le sens du concept CRAINTE DE DIEU selon les Saintes Écritures bibliques est en totale déphasage avec la réalité sociopolitique du pays.

« Dans le livre des Proverbes au chapitre 8 verset 13, « la crainte de l’Éternel, c’est la Haine du mal, l’arrogance et l’orgueil, la voie du mal, et la bouche perverse, VOILÀ CE QUE JE HAIS ». Vous parlez de la crainte de Dieu avec tout ce qui se passe au Togo (assassinats et tueries d’enfants, violations massives des droits de l’homme, injustices sociales, intimidations, menaces, égoïsme, l’orgueil, divisions, la haine, emprisonnements …). Je vois les larmes de Dieu couler quand ses serviteurs se rassemblent pour dire paix là où il n’y a pas paix; ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal; ils changent les ténèbres en lumière; et la lumière en ténèbres; qui changent l’amertume en douceur et la douceur en amertume; Malheur à ces serviteurs, dit la BIBLE », a écrit Pasteur Edoh Komi.

Pour lui, « reconnaître les bienfaits de Dieu dans la vie d’un peuple à travers les actions de grâces, est une action noble et indispensable ». Cependant, il interpelle ses collègues : « Fuyez le mensonge et dites la vérité à tous sans exception ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

2 Commentaires

  1. Like alll fields, photography, professional photography at that, isn’t as easy as it’s possible too
    think. Flowers are available in an array of colors, and when you add stems and vines, you will get a fantastic custom tattoo
    design. The theater was bbuilt by Toray Council in itts complete redevelopment of Princess
    Gardens aand Princess Pier.

  2. You will be able to guard your original CD’s, create a straightforward
    protocol for making use of software, and free up your other servers
    and drives for other functions. Multiple servers may be
    accessed to provide data towards the same transaction. There are
    lots of a variety of resellers out there in the global marketplace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here