Journée de réflexion : Les FDR font le bilan des locales et se projettent sur 2020

Les élections locales du 30 Juin 2019 rentrent peu à peu dans l’histoire. Les dernières cartes sont en train d’être jouées depuis quelques jours avec l’élection des Maires et leurs adjoints. Membre de la Coalition C14 à ces élections, les Forces Démocratiques pour la République (FDR) de Me Paul Dodji Apévon est au bilan.

Samedi 14 Septembre 2019, les responsables de ce parti politique de l’opposition et les candidats à ces élections dont sont issus des Conseillers élus, surtout ceux du Grand Lomé et de la région maritime, se sont réunis à Lomé.

Entre autres moments forts de cette assise qui a aussi mobilisé des membres des équipes de campagne de certains candidats, il y a l’ébauche du bilan de ces élections locales et la présentation des résultats des listes C14 pour en établir celui des militants FDR, candidats à ces élections. Il en découle que les FDR ont obtenu au total 28 Conseillers élus parmi lesquels on dispose de 3 Maires et plusieurs adjoints. Ce qui n’est pas peu dans la vie d’un parti qui n’a que moins de trois ans d’existence.

Pour le premier militant des FDR, Me Paul Dodji Apévon, ceci est une « victoire d’étape » parce que « ce n’était pas évident », vu le contexte de cafouillage et le sable mouvant dans lequel les forces démocratiques et surtout celles rassemblées au sein de la C14, ont accepté s’engager dans ces élections après le boycott des législatives.

Il en appelle à ses militants à se réjouir d’une cette victoire d’étape et de la prendre pour un socle sur lequel il faudra fonder les espoirs pour demain. « Travaillons donc pour que le résultat obtenu aujourd’hui soit multiplié par 10 lorsqu’on dira qu’il y a encore élection au Togo », a-t-il appelé.

Quid de la candidature unique de l’opposition pour 2020 ?

Des propos du Président de ce parti membre de la C14, Me Paul Dodji Apévon, appuyés par certains membres du bureau directeur, et dont les militants ont marqué une adhésion à en faire échos au sein de l’opinion, les FDR invitent les leaders politiques à « un renoncement de soi nécessaire pour favoriser la candidature unique ». Loin d’être un renoncement passif, il s’agira en explorant la pensée de l’ancien député d’un renoncement actif puisque, par la même occasion, ces leaders, du moins ceux de la C14, sont conviés à s’inscrire dans la dynamique de « faiseurs de roi ».

Pour que cette dynamique soit suivie par ses pairs, les FDR disent adhérer pleinement aux jeûnes et prières des religieux (Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, Pasteurs et Imams), pour rendre effective cette candidature unique de l’opposition, et croient fermement que Dieu inspirera plus d’uns, politiques et acteurs de la société civile, dans cette dynamique de renoncement pour que la candidature unique soit effective.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.