Joëlle Dehasse pouponne pour la bonne cause

De plus en plus d’enfants sont abandonnés à leur naissance et confiés à des établissements spécialisés généralement gérés par des organisations religieuses et des ONG.

C’est le cas de la Pouponnière Sainte Claire de Lomé, animée par la congrégation des sœurs Saint François d’Assise

La Banque mondiale a offert mercredi de l’argent et des vivres à cette structure d’accueil dont l’action est exceptionnelle.

‘Chaque année nous menons des actions caritatives en faveur des personnes vulnérables. Nous avons choisi cette pouponnière et c’est vraiment un plaisir et un privilège pour nous de pouvoir apporter notre appui. Quand on voit les besoins, ce que nous avons apporté est peu, mais nous pensons que cela peut motiver d’autres personnes à agir dans le même sens’, a indiqué Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque à Lomé.

Créée en 1959, la Pouponnière Sainte Claire de Lomé accueille une quarantaine d’enfants de 0 à 3 ans, abandonnés, orphelins ou dont les mères malades ne peuvent prendre en charge.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.