Jean-Pierre Fabre: « Nous sommes un parti qui n’attend pas l’approche des échéances électorales pour se préparer »

368
Jean-Pierre Fabre: « Nous sommes un parti qui n'attend pas l'approche des échéances électorales pour se préparer »

Après son divorce avec la Coalition des 14 partis de l’opposition, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a décidé de se lancer dans la remobilisation de ses structures à la base.

Hier dimanche, une forte délégation du bureau national du parti conduite par son président Jean-Pierre Fabre s’est rendue à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou. Pour l’ex-chef de file de l’opposition, le choix de la ville aux 7 collines n’est pas un fruit du hasard.

« Le choix de la ville d’Atakpamé n’est pas un fruit du hasard. Parce que nous aimons les populations d’Atakpamé. Et puis, nous avons une fédération ici qui est à pied d’oeuvre comme toutes fédérations de l’ANC dans le pays », a fait savoir Jean-Pierre Fabre.

Cette première sortie de l’ANC à l’intérieur du pays n’est que la première d’une série. Car selon le président du parti orange, le message indispensable pour le changement ne doit pas se limiter à Lomé seule, il doit atteindre également les populations de l’intérieur.

« Nous sommes un parti qui n’attend pas l’approche des échéances électorales pour se préparer. Nous sommes toujours en activité, nous surveillons régulièrement le fonctionnement de nos fédérations pour voir si certaines ne sont pas en léthargie. Nous savons qu’il est nécessaire qu’on ne reste pas cloîtrer à Lomé. Mais qu’on sillonne tout le pays pour porter le message de la mobilisation indispensable pour obtenir les réformes nécessaires », a-t-il précisé.

Pour rappel, l’ANC n’est plus membre de la Coalition des 14.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here