Jean Kissi : « Si on va à l’élection dans cette condition, on continuera à la contester »

Le Secrétaire national du Comité d’action pour le renouveau (CAR) pense qu’il n’est pas encore tard pour que l’opposition togolaise obtienne l’amélioration du cadre électoral dans le cadre du scrutin présidentiel du 22 février prochain. L’acteur politique estime qu’une stratégie commune et une série de contestations sauveront la situation.

Intervenant sur la question d’organisation des élections au Togo, surtout celle de la présidentielle dont le processus est en cours, Jean Kissi a exhorté les partis politiques de l’opposition, en l’occurrence ceux en lice pour le scrutin présidentiel d’œuvrer dans un commun accord pour, dit-il, parvenir d’ici le début de la campagne à une stratégie commune et une série de contestations.

Car pour le Secrétaire national du Comité d’action pour le renouveau (CAR), « Il faut changer les choses pendant qu’il est encore temps ».

Il a poursuivi : « Si on va à l’élection dans cette condition, on continuera à la contester avant, le jour du scrutin et après si Faure s’autoproclame Président, on continuera par protester ».

Toujours dans la même perspective, le collaborateur de Me Yawovi Agboyibo a exhorté Mgr-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.