« Je suis un exemple pour ce pays »- Sheyi Adebayor [Vidéo]

185

Adébayor Sheyi, le plus célèbre des sportifs togolais, dans une interview récemment accordée au média britannique BBC, revient sur ses diverses contributions pour le développement de son pays le Togo.

Le grand altruiste, mais aussi très grande gueule a justifié ses nombreuses œuvres humanitaires par l’amour et le soutien sans faille à lui apporté par l’ensemble du peuple Togolais sans exception, dans les moments difficiles de sa vie.

« J’ai traversé des moments très difficiles dans ma carrière mais les Togolais étaient toujours là pour moi, même si par moment je suis en bagarre avec les populations par rapport à mes propos. (…) j’ai passé une fin d’année 2016 très difficile parce que je n’avais pas de club mais c’est là que je me suis rendu compte que les Togolais m’aiment, c’est là que je me suis rendu compte que je suis important pour ce pays, que je suis un exemple de ce pays… », a déclaré le capitaine des Éperviers au cours de l’interview.

Lire aussi: « Voici pourquoi Adébayor a tout déballé sur ses problèmes de famille ! »

Après avoir décroché un contrat avec le club stambouliote en janvier de l’année 2017, Adébayor Sheyi a entamé dans la même année pour le compte de sa Fondation SEA (entendez Sheyi Emmanuel Adebayor), une tournée humanitaire au Togo. D’Aneho à Kara, en passant par Kpalimé et Sokodé, l’international togolais a multiplié des œuvres caritatives avec des dons en vivres et non vivres à des orphelinats et centres médicaux. A Lomé, sa grande réalisation a été la rénovation du Lycée de Kodjoviakopé, quartier où il a grandi.

En novembre de l’année écoulée, le fils du pays, par ses sorties médiatiques avait vivement été critiqué par les Togolais. Alors que l’opinion l’attendait sur les tensions qui agitaient son pays, le footballeur avait estimé ne pas avoir grand-chose à dire, en raison de son manque de connaissance sur la politique.

« Les Togolais me demandent mon opinion, ils me disent de prendre la parole. Mais, vous voulez que je parle de quoi ? J’y connais quoi en politique ? En quoi ça me concerne une nouvelle Constitution ? Je ne la connais même pas et ça ne m’intéresse pas», avait-t-il avancé.

Lire aussi: « Esclavage en Libye: indigné, Adébayor met les Togolais au défi! »

Pour se rattraper auprès de ses fans, le footballeur a de nouveau endossé son manteau de philanthrope. Le capitaine des Éperviers, Emmanuel Adebayor a effectué fin décembre dernier une visite au Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio pour évaluer les besoins de cet hôpital. Il faut comprendre dans ce geste d’Adébayor que, le plus grand centre hospitalier du Togo, qualifié de « mouroir » occupe une place d’honneur dans son agenda 2018.

Source : www.togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here