Isabelle Ameganvi : « Le gouvernement et sa majorité au parlement ne veulent pas tenir compte du texte de la CEDEAO »

296


Encore un échec à l’Assemblée nationale hier mercredi, lors de l’examen de la proposition portant modification des articles 59, 60 et 100 de la Constitution du 14 octobre 1992. Me Isabelle Ameganvi, présidente du Groupe parlementaire ANC, donne, dans cet élément, les précisions.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here