Intransigeance de l’opposition

La coalition de l’opposition ne semble pas être dans une logique d’ouverture. C’est ce que l’on peut retenir des propos de Brigitte Adjamagbo-Johnson, sa coordinatrice, sur Victoire FM.

‘Les positions du peuple, c’est le retour à la version originelle de la constitution de 1992 avec toutes les implications possibles, dont la non candidature de Faure Gnassingbé en 2020, le vote de la diaspora, les réformes constitutionnelles et institutionnelles’, a-t-elle déclaré lundi.

Mme Adjamagbo-Johnson parle au nom du ‘peuple’, mais lequel ? Sans doute celui de ses sympathisants qui ne constituent pas, loin s’en faut, la majorité de la population togolaise.

Elle affirme que l’opposition n’est plus disposée à faire des concessions.

‘Aujourd’hui, c’est le peuple même qui prend son destin en main ; donc nous ne porterons que les aspirations de ce peuple qui est descendu dans la rue’.

Dans ce contexte, comment le dialogue politique pourrait-il donner des résultats concrets ?

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.