Interpol: saisie de drogue d’une valeur de 65 milliards, le Togo impliqué

Au total 287 personnes ont été arrêtées et une quantité de drogues d’une valeur de 100 millions d’euros (plus de 65 milliards de F CFA) ont été saisis à la suite de deux opérations de police coordonnées par Interpol. Ces opérations ont été menées dans 41 pays d’Afrique et du Moyen-Orient et ont permis de mettre la main sur 200 kilos d’amphétamines, 56 kilos d’héroïne, 30 kilos de méthamphétamines et 21 kilos de poudre de cocaïne ainsi que des diamants non taillés, des pangolins vivants, des cigarettes et des véhicules illicites selon Interpol.

A LIRE AUSSI: [CONFIDENTIEL]: armée, trafic de drogue, les confidences de Faure Gnassingbé

Elles ont été coordonnées par les agents de police aux frontières pendant une période spécifique de deux semaines en mars et avril.

L’opération, dont le nom de code est « Lionfish », a permis de saisir des éléments qui donnent un aperçu de la manière dont les trafiquants de drogue « cherchent constamment de nouveaux itinéraires et de nouveaux moyens pour faire passer des stupéfiants par les frontières », a déclaré Interpol.

Les autorités policières ont confisqué 17 tonnes de résine de cannabis – d’une valeur de 31 millions d’euros dans des entrepôts au Niger.

A LIRE AUSSI: Au Togo, les ministres reçoivent 700 milles par mois en plus du salaire

En conséquence, les autorités ont confisqué 17 tonnes de résine de cannabis – d’une valeur de 31 millions d’euros (environ 37 millions de dollars). Il s’agirait de la plus importante saisie de l’histoire du pays. Selon Interpol, cette drogue a été expédiée du Liban au port autonome de Lomé en direction vers la Libye.

« Nous avons constaté une nette augmentation des trafiquants de drogue utilisant la Libye comme point de transbordement. (…) Les résultats frappants de ces deux opérations démontrent l’ampleur du commerce de drogues illicites et sa nature internationale », a déclaré Jürgen Stock, secrétaire général d’Interpol.

A LIRE AUSSI: Au Togo, les ministres reçoivent 700 milles par mois en plus du salaire

« Le trafic de drogue est une menace à laquelle nous sommes collectivement confrontés et les saisies massives réalisées dans le cadre de l’opération Lionfish montrent ce qu’il est possible de faire lorsque les services de répression luttent ensemble », a ajouté M. Stock.


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.