Intelligence artificielle en Afrique : Faure Gnassingbé apporte son soutien à la Francophonie

58


Pour réaliser son ambition de devenir un hub technologique, le Togo peut compter sur la Francophonie. L’organisation prévoit installer à Aného (située à 45 km à l’Est de Lomé), le siège de l’Agence francophone pour l’intelligence artificielle (Afria).

La pose de la première pierre de cette agence de renommée internationale se fera la semaine prochaine en marge du symposium régional sur l’intelligence artificielle les 16 et 17 décembre prochains.

Placé sous le thème « Pour une Intelligence artificielle (IA) éthique et inclusive au service du développement durable, de la paix et de la sécurité en Afrique de l’Ouest », ce symposium réunira plusieurs organisations dont l’Unesco, l’OIF, la CEDEAO, l’UEMOA, ainsi que des startuppers, opérateurs privés et des bailleurs internationaux.

Venu informer le président Faure Gnassingbé, ce jour, sur la tenue de ce symposium, Dr Eric Adja, représentant régional de la Francophonie, a rappelé l’importance de ce centre qui, non seulement, contribuera au rayonnement du Togo, mais aussi ouvrira de nouvelles perspectives d’entrepreneuriat pour les jeunes.

Dr Adja a précisé que le président togolais Faure Gnassingbé lui a rassuré de son soutien et a souhaité que les autres organisations régionales puissent soutenir l’initiative, afin de mobiliser les ressources pour que l’Afrique aussi arrive à relever les défis du cyber-criminalité.

Le représentant a aussi indiqué que l’audience était aussi l’occasion de remercier le chef de l’Etat et le gouvernement pour leur accompagnement au cours de son mandat de représentant du Bureau régional de l’OIF qui tire à sa fin.

Il a par ailleurs indiqué qu’il est appelé à de nouvelles fonctions et justement à la tête de l’Agence francophone pour l’intelligence artificielle en Afrique.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.