Indiens kidnappés par des pirates sur les côtes togolaises: un mort parmi les otages

Le 15 décembre dernier, le pétrolier « MT DUKE » parti de Luanda pour Lomé a été attaqué par des pirates dans le Golfe de Guinée à 130 km au sud-est de Lomé.

Conséquence immédiate, 20 membres d’équipage ont été enlevés. Après plus d’un (01) mois de détention, les malfrats ont fini par libérer leurs otages. Cette libération est intervenue dimanche dernier, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Mais le groupe d’équipage enlevé est revenu incomplet. L’un des 20 membres arrêtés est décédé.

« Nous pouvons confirmer que 19 des membres d’équipage pris en otage ont été libérés aujourd’hui par le gang criminel qui les détenait. C’est avec un grand regret que nous devons signaler qu’un membre de l’équipage, un matelot de 2e classe, est manifestement tombé malade et est décédé peu de temps après sa capture », a indiqué l’Union Maritime Ltd et V.Ships Management (Inde) PvT, propriétaires et gestionnaires du navire en question.

La compagnie rassure qu’une enquête supplémentaire sera menée afin de faire la lumière sur cet incident.

« Tous les membres d’équipage libérés ont subi des contrôles médicaux et se porteraient bien compte tenu des circonstances de leur épreuve. Ils seront débriefés par les autorités locales, puis rentreront chez eux dans les meilleurs délais où ils continueront de recevoir notre soutien et nos conseils », souligne le communiqué.

Afreepress.info

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.