Indice Mo Ibrahim : Le Togo dans le top 15 des meilleurs pays réformateurs

88

Le Togo se retrouve à la 11ième place des pays les plus réformateurs au cours de la dernière décennie, à en croire l’Indice Mo Ibrahim de la gouvernance africaine (IIAG) publié ce lundi 29 octobre 2018.

Dans le classement 2018 de l’Indice Mo Ibrahim, un constat se dégage. Le continent présente deux visages : une amélioration de la gouvernance encore embryonnaire, au même moment elle reste irrégulière.

Le cas spécifique du Togo. Selon le rapport, ce pays de l’Afrique de l’ouest ayant pour capitale Lomé fait son entrée dans le top 15 en figurant au 11ième rang des pays réformateurs durant la dernière décennie. « …plus de la moitié (19) des 34 pays qui ont amélioré leur niveau de gouvernance globale au cours de la dernière décennie enregistrent un essoufflement au cours des cinq dernières années, soit que leur taux de progression ait ralenti, soit même qu’ils aient amorcé un déclin », indique l’IIAG.

En réalité, cette embellie s’explique par l’amélioration de la gouvernance (+5,2 points), elle-même due à une série de réformes mises en œuvre depuis un moment. Le Togo classé 30ième dans le classement général avec 49,1 points (la moyenne étant 49,9 sur 100) se pointe néanmoins à la 11ième place des meilleurs réformateurs, derrière la Côte d’Ivoire (+12,7 points), le Rwanda (+5,9 points), le Kenya (+6,1 points), le Maroc (+7,3), le Zimbabwe (+10,8).

Sur la liste des bons élèves figurent la Côte d’Ivoire avec une meilleure progression, soit 12,7 points ; passant de la 41ième à la 22ième place. Le Maroc, avec 10 points gagnés, quitte le 25ième rang pour le 15ième. Le Kenya complète le trio de tête avec 8 points de plus, se pointant ainsi à la 11ième place contre 19ième.

L’indice Mo Inbrahim s’élabore à travers une kyrielle d’indicateurs regroupés en quatre grands groupes : la sécurité et l’état de droit, la participation et le droit de l’homme, le développement économique durable, le développement humain.

En tenant compte de l’ensemble de ces critères précités, c’est l’Ile Maurice (79,5 points) qui arrive en tête, suivi des Seychelles (73,2 points), du Cap-Vert (71,1 points), de la Namibie (68,6 points) et du Botswana (68,5 points).

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here