Incident à la frontière Togo/Ghana : le ministre de la sécurité donne des précisions

Incident à la frontière Togo/Ghana : le ministre de la sécurité donne des précisions

(Togo Officiel) – Dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 août dernier, deux militaires des Forces Armées Togolaises (FAT) en service au Poste ‘Numéro 20’ à Akato-Viépé (Golfe), sur la ligne frontalière Togo-Ghana, ont exercé des violences sur un citoyen ghanéen qui a, par la suite, succombé dans un centre de santé dans son pays, a indiqué mercredi le ministre de la sécurité dans un communiqué.

La victime dénommée Bedi Gedzah Félix, serait décédée des suites de sévices corporels et repose actuellement à la morgue du CHU Sylvanus Olympio. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les événements.

Quant aux deux militaires, ils sont aux arrêts et seront sanctionnés conformément aux textes en vigueur, a informé le ministre.

Yark Damehame, qui a déploré cet incident malheureux, a présenté les condoléances du Gouvernement au peuple ghanéen, et appelé les populations environnantes à garder le calme.

Source : RepubliqueTogolaise.com