Imaginer les villes de demain

68

Inévitable. L’exode rural va se poursuivre et s’amplifier. Un phénomène qui touche tous les pays africains.

D’ici à 2050, plus de 50% de la population togolaise vivra dans les villes, estiment les experts.

Mais les cités ne sont pas préparées à cet afflux.

Lors de la remise des diplômes aux étudiants de l’Ecole africaine des métiers d’architecture et de l’urbanisme (EAMAU), le ministre de l’Enseignement Supérieur, Octave Nicoué Broohm, a invité les futurs professionnels à prendre en compte cette situation dans les projets dont ils auront la charge au Togo ou ailleurs sur le continent.

Depuis sa création en 1975, l’EAMAU a formé 996 architectes issus de 14 pays d’Afrique francophone au sud du Sahara.

Un étudiant s’est distingué cette année, le Togolais Kodjo Anani Eugène Domtsè, meilleur de la promotion 2018 en architecture sur 86 étudiants.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here