Il se lance le défi de voir le visage de Dieu après 40 jours de jeûne, il meurt seul dans sa retraite en forêt

1149


Au Nigeria, l’évangéliste Chidi Eke, un membre du clergé âgé de 46 ans s’est accordé 40 jours et nuits de jeûne à l’image de Jésus afin de rechercher le visage de Dieu. À cette issue, il envisagerait d’ouvrir son propre ministère. Le sort en a décidé autrement.

https://l-frii.com/cote-divoire-simone-gbagbo-veut-se-consacrer-a-dieu/

Eke aurait quitté sa femme et ses enfants à Lagos après avoir reçu l’appel de Dieu lui demandant de se rendre au ministère. Il a été transféré dans l’Etat d’Imo où il a dit qu’il chercherait le visage et la puissance de Dieu dans le “désert”. Il avait réussi à conclure un jeûne de 21 jours et a décidé de procéder à un autre jeûne de 40 jours à sec dans la forêt.

« Au cours de la première et de la deuxième semaine de son jeûne, les gens qui étaient allés dans la forêt l’ont entendu chanter et prier à haute voix. Après la troisième semaine, personne n’entendit à nouveau sa voix et la plupart des gens pensèrent qu’il était peut-être allé au fond de la méditation. Mais un de ses fidèles, Cyriacus Opara s’est inquiété et a insisté sur le fait qu’il devait lui rendre visite dans la forêt.

«Quand Opara a approché la famille pour lui dire qu’il voulait rendre visite à Chidi Eke dans le« désert », ils lui ont dit qu’ils ne savaient pas exactement où il se trouvait et qu’Eke avait auparavant averti qu’il ne voulait pas de visiteurs en aucun cas. Celui-ci avait laissé son téléphone et son argent chez lui et était parti avec sa Bible et sa robe. » ,  a déclaré un habitant du village à The Nation.

On a demandé à Opara de contacter Cajethan Nwaneri en tant que seule personne qui connaissait l’emplacement du «désert». Nwaneri a conduit Opara à l’endroit où ils ont découvert qu’Eke était mort depuis fort longtemps.

« Eke avait abandonné sa femme et ses deux enfants, un garçon et une fille à Lagos, et était rentré au village en disant qu’il était venu pour répondre à l’appel de Dieu. Son cadavre a été découvert par l’un de ses fidèles qui était allé le visiter dans la brousse. Eke est le fil unique de sa mère. En fait, ce sont des membres de la communauté dirigés par Tochukwu Ekeh qui vont porter le fardeau de l’enterrer », a déclaré un parent.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here