Il faut en finir avec les tabous

11% des ménages togolais utilisent des installations sanitaires améliorées. La défécation à l’aire libre est de 75% en milieu rural et de 15% en zone urbaine.

C’est un problème d’hygiène récurrent auquel s’attelle le gouvernement.

En zone rurale, enfants et adultes sont gravement affectés avec des pathologies directement liées au faible niveau d’hygiène, ce qui a des conséquences directes sur l’économie.

Un programme a été lancé il y a 5 ans qui vise 1,2 million d’habitants dans plus de 2000 villages. Toilettes et latrines, douches, systèmes d’assainissement ont été installés.

Des progrès réels ont été réalisés en matière d’assainissement, souligne a reconnu Akakpo Midamégbé, la directrice de cabinet du ministre de la Santé. Mais ils ne sont pas suffisants

‘Il faut en finir avec les tabous et faire de l’assainissement pour tous une priorité de développement’, insistent les officiels.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.