Ici la s0d0mie, là-bas les pieds en l’air… : Les Chroniques de Belizem

Publicités

Les Chroniques de Belizem avec leur lot de sarcasme : entre « l’affaire de sodomie » et celle du pied en l’air qui prend position, DJ Arafat aurait eu « l’inspi » pour sortir un nouveau concept, hélas ! Voici, ci-après, de quoi parle le texte.

Lire aussi : Les Chroniques de Belizem : entre conso et brancards, il ne se passe pas des choses nettes

Paradis, lundi 8 Novembre, le sieur TT, vient d’arriver. La cour l’attend pour donner sa version des faits concernant l’affaire désormais appelée sur terre « l’affaire de sodomie ». Bref, un jeune parti trop tôt, une histoire de couteaux, de sexe forcé, de garde à vue etc. Tout ceci n’est pas clair, et oui, que ça reste ainsi. À quel moment l’intimité vire au drame ? Avant c’était des histoires d’enlèvement de gosses en période de fin d’année (vraies ou fausses, je ne saurai le dire) maintenant c’est cette violence qui nous surprend au quotidien.

Publicités

C’est aussi l’histoire de la veuve qui n’a pu donner que ses derniers deniers dans la maison du seigneur et, JC (comme mes potes l’appellent) a eu plus de considération pour son don que celui des riches qui se pavanaient dans l’église. Tout ça pour dire qu’il y aura un nouveau brancard au CHU SO et que c’est celui qui a donné les 75 francs sur les 2.641.075 francs, le plus grand ou la plus grande parmi nous.

Publicités

Encore une menace de diffusion de sextape sur les réseaux et la fille a elle-même fait un direct pour montrer les objets du crime. Haha. Bande de voyeurs que nous sommes, quelqu’un est parti demander le lien de la vidéo en commentaire. Un artiste musicien en mal de reconnaissance a posté le lien Youtube de son nouveau son. Nous nous sommes tous précipités. Résultat : des milliers de vues en un temps record. Merci qui ? Merci l’artiste, ou merci la sextape.

Lire aussi : Bientôt en Afrique on va inoculer le vaccin par derrière: les chroniques de Bélizem

De Klerk est décédé. En Afrique du Sud. Il sera célébré par tous les blancs. Pas politiquement correct le tonton, ni MeToo, ni BLM, encore moins un genou à terre. Donc ses amis ont diffusé une vidéo posthume de lui en train de s’excuser. Au temps des deepfakes et de l’intelligence artificielle. La pillule est trop amère. Ça a du mal à passer. C’est un peu le Gustav Nachtigal des sud-Africains. Allez comprendre !

Même chose avec l’histoire de l’équipe gabonaise de foot. Certains disent que le foot c’est ce qui se passe sur le terrain. Pour d’autres, c’est en dehors du terrain,(soyons honnêtes, ils disent sur et en dehors du terrain). En attendant, je m’en vais m’entraîner pour voir si j’atteindrai les dix touches de jonglage. Parce que nous avions fait nul contre le Sénégal et les mauvaises langues commencent déjà par dire que si ce n’était pas la visite de Adebayor aux sénégalais…kof kof kof. Vilaine toux. Nous avons le jugement trop facile dans pays-là. Et puis les béninois qui se plaignent. Comme pour les sextapes, il faut de bonnes caméras à la CAF et, le problème sera réglé. Maintenant, ils veulent gagner le match sur tapis vert, aller au mondial comme le Togo. Nous au moins y sommes allés avec la manière en finissant même avec le meilleur buteur des éliminatoires dans nos rangs.

Lire aussi : Les doses de vaccins atterrissent au pays, les cas augmentent: les chroniques de belizem

Qu’ils se contentent du retour d’artefacts pillés lors de la colonisation qui se fait un peu partout sur le continent. Les Allemands ont rendu des œuvres au Nigeria et le Bénin en récupère aussi. Vous vous demandez si je vais dire : et le Togo ? Non je ne dirai pas ça. Il paraît juste que plein d’interdits que les gens bafouaient allègrement sont redevenus coercitifs. Tu mens et tu veux jurer au nom de tel dieu ? vlam! des baffes. Tu manges ton totem ? vlam! allergie. Tu couches avec la femme d’autrui? n’en parlons même pas. Tu veux changer la constitution? euh n’abusons pas, c’est le président même qui est parti récupérer les œuvres. Il leur a parlé avant de les ramener.

Soit je deviens vieux, soit la vie me la mène dur. Parce que, techniquement, à ce moment de l’année nous debations de la chanson qui allait faire le buzz des fêtes de fin d’année. Allons dire Merci à Dieu et essayons de ne tomber malade que d’amour. Merci Santrinos.

Le ridicule de la situation en Ethiopie ne me fait plus rire. Peut-on vraiment rire de tout ? Bien sûr que oui, mais toujours avec les bonnes personnes. J’ai demandé le pourquoi du silence et le manque de réaction de l’Union Africaine et de nos pays sur la situation en Ethiopie. On (pronom imbécile) m’a répondu que la plupart des dirigeants n’ont pas encore digéré les leçons d’histoire au cours primaire où on nous affirmait que l’Éthiopie était le seul pays d’Afrique à ne pas avoir été colonisé. Donc c’est à leur tour de subir la foudre.

Lire aussi : Les chroniques de Bélizem: De quoi parler?

Biton Coulibaly serait encore là qu’il aurait crié sur nos dirigeants : Aaahhh Jalousie! Adieu l’artiste. En attendant, nous continuerons par crier : Ahhh la sextape! Ah les influenceurs! Fléau des temps modernes.

À peine je méditais sur ces nouvelles pandémies qu’un hussier, le plus célèbre du pays il paraît, est parti, carabine en main, vouloir se faire justice lui même. Il s’est cru en Israël. Remarquez sur les vidéos, il avait même une kippah sur la tête. Maintenant, la question qui se pose est de savoir si le terrain est devenu la Cisjordanie et, si en face il y a le Hezbollah avec des mortiers. Couvrez-vous. Cette fin d’année est trop douce au pays. Il faut que nos influenceurs s’en inspirent. Quelques uns iront dormir en prison et l’Internet du pays sera plus sûr.

Parfois, DJ Arafat me manque. Il aurait vu la vidéo d’Ali à l’Elysée et en aurait fait un direct sur Facebook de 2 heures. Pour finir, il nous aurait sorti une danse dérivée de cette mésaventure. Président ou pas, d’un pays développé ou pas, que la providence éloigne de nous ce genre de malheurs.

Lire aussi : Togo : un militaire bastonne une serveuse pour une affaire de s3xe

Nous voici enfin dans une officine pour le bilan de santé. Mois de lutte et de sensibilisation contre la drépanocytose oblige. Tel était heureux de ses résultats sanguins. AA après l’électrophorèse. L’infirmière de lui dire :

– Tu fais le malin mais est-ce que tu es fécond?

– Oui madame.

– Ton spermogramme dit le contraire.

Le gars s’est mis à pleurer.

On lui dit que ce n’est pas grave de ne pouvoir pas faire des enfants. Il a recommencé par pleurer de plus belle en répondant : j’ai déjà deux enfants et il y a une grossesse en cours.

Tout ça pour vous rappeler l’importance du Test ADN pour tous.

Eyizandé.

#leschroniquesdebelizem

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.