Hommage de Eloi KOUSSAWO à son compagnon de lutte Tavio Ayao AMORIN

136

Il a été dans les années 90 l’un des intrépides responsables de la jeunesse togolaise. Eloi KOUSSAWO, premier responsable du mouvement de la Jeunesse d’Action Nyékonakpoè Kodjoviakopé (JANK), un des membres fondateurs du « Mouvement du 5 octobre » (Mo5) a été un proche à Tavio Ayao AMORIN. 25 ans après son lâche assassinat, Eloi KOUSSAWO rend hommage à son compagne de lutte et interpelle la jeunesse togolaise. Par La Gazette

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here