Hcrrun : Les cérémonies de purification après la sensibilisation

204

Après la tournée nationale de sensibilisation qui a pris fin le 31 mai dernier, le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale ouvre une autre page du processus de la réparation. C’est celle de la purification de tout le territoire du sang des filles et fils, qui a coulé lors des violences dans les périodes 1958 à 2005.

Vendredi dernier, le Hcrrun a pris langue avec les responsables religieux pour une réunion préparatoire avant la phase de purification proprement dite. Ce sont les responsables du conseil épiscopal, le conseil chrétien, l’union musulmane et la fédération des prêtres traditionnels.

Selon Djakouti Mitré, Président du conseil chrétien, il faudra que « chaque Togolais entre en lui-même et se réconcilie avec Dieu avant de se réconcilier les uns les autres pour que ce pays soit le lieu où Dieu règne ».

Le Hcrrun devra ratisser large afin que cette réconciliation tant souhaitée soit une réalité nationale, selon Togbui Djidjolé Détou X, chef Canton d’Aflao Gakli. « Nous n’allons pas privilégier un village au détriment d’un autre. Les chefs traditionnels s’inscrivent d’une façon dynamique dans cette cérémonie pour aller vers la pacification du pays, la vraie réconciliation nationale », a-t-il souhaité.

Et le souhait de Hounongan Atchinou, 1er président de la fédération nationale des cultes vodous et des traditions du Togo serait « qu’après la purification, qu’il y ait un suivi, ainsi le Togo sera en paix ».

Une autre rencontre est prévue le 08 juin pour traiter des modalités pratiques de ces cérémonies de purification.

Magnim

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here