HCCRUN/Indemnisation des victimes : Des usurpateurs compliquent la tâche à Awa Nana

78


Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) poursuit son processus d’indemnisation des victimes à caractère politique. L’équipe d’Awa Nana Daboya était depuis hier à Atakpamé à cet effet.

Selon les responsables du HCRRUN, plus d’un millier de victimes seront indemnisées dans cette région du pays. « Atakpamé étant la région où les violences ont connu une importance gravissime. Ici à Atakpamé, nous avons recensé près d’un millier de victimes que nous allons servir en victimes non vulnérables pendant les deux semaines à venir. Donc c’est le début des indemnisations dans Atakpamé et ses environs », a souligné Awa Nana Daboya.

Dans certaines localités du pays, cette opération d’indemnisation souffre un peu de difficultés. Il y a des cas où des gens portant les mêmes noms et prénoms se présentent pour être indemnisés. Certaines personnes, animées de mauvaise foi, se font également passer pour d’autres.

« Autant nous avons voulu satisfaire un grand nombre de victimes, nous avons fait admettre à la banque UTB, notre partenaire, qu’on serve les victimes avec les cartes d’électeur. Et là, il y a eu des ignominies, notamment dans la région de Kpalimé, Kloto et Danyi. Des petits malins qui n’étaient pas victimes du tout ont profité de l’occasion pour se présenter. Mais très vite, on les a détectés. On leur a restitué ce qu’ils ont indûment perçu », a renseigné la présidente du HCCRUN.

Et pour éviter ces actes malveillants, « désormais, nous exigeons les permis de conduire, le passeport ou la carte nationale d’identité », a-t-elle précisé.

A. Godfrey

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here