Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur : le ministre des affaires étrangères fait une mise au point

113
Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur : le ministre des affaires étrangères fait une mise au point

(Togo Officiel) – Le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE), lancé le 2 juillet 2019 pour créer une synergie d’actions entre la diaspora togolaise, le gouvernement et les citoyens vivant au pays, est sujet depuis quelques jours à des affirmations « biaisées et erronées de la part de certains groupements de Togolais de l’extérieur ». 

A travers un communiqué, le ministre des affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, Robert Dussey a tenu à apporter des clarifications sur le contexte, les ambitions et le bien-fondé de ce mécanisme.

Le ministre précise à cet effet, « que la mise en place du HCTE est l’une des recommandations phares ayant sanctionné les grands assises de la diaspora togolaise tenues en 2014 à Paris, à Montréal et à Lomé », ce qui justifie que ce projet soit inscrit au rang des priorités du gouvernement pour les Togolais de l’Extérieur. « Il sera un organe consultatif de statut associatif, non partisan et non discriminatoire », indique-t-il.

Concernant les questions autour de la Commission électorale nationale indépendante du HCTE, Robert Dussey a rappelé que les membres « ont été identifiés par appel à candidature daté du 08 juillet 2019 ».

Dans ce sens, «  il n’est nullement question d’utiliser des données personnelles des Togolais de l’Extérieur à des fins quelconques, et les procédures prévues dans le processus électoral visent à s’assurer de la nationalité togolaise des électeurs et des candidats au poste de délégués-pays ».

Le ministre s’est déclaré ouvert à toutes contributions et suggestions et a invité les membres de la diaspora au patriotisme et « à se démarquer de toute action d’intoxication et de désinformation ».  

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here