Hausse du prix des carburants : Cri de révolte de Nicodème Habia

La nouvelle hausse des prix des produits pétroliers au Togo fait réagir les acteurs politiques du pays. Dans un communiqué, le président national du parti « Les Démocrates » Nicodème Habia lance un « cri de révolte » par rapport à la situation. Lecture.

Communiqué du parti politique les Démocrates

« Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loup », Agatha Christie

Le gouvernement togolais a davantage enfoncé le clou en augmentant le prix du carburant. Naguère, le même gouvernement a augmenté le péage routier et de surcroît créé le péage pour les motocyclistes. Dans le même temps les prix des denrée alimentaires ont flambé sur le marché. Ne parlons plus de l’électricité et de l’eau. Tout va à une vitesse incalculable pour ainsi compliquer la vie à la pauvre population. Toujours victime, elle vit impuissante et ne sait plus à quel saint se vouer. Par contre, les salaires demeurent inchangés.

En effet, ce communiqué du parti politique Les Démocrates est un cri de révolte contre ces abus sciemment orchestrés et entretenus par les autorités togolaises. Aux grands maux, les grands remèdes ! dit-on. Le gouvernement constitue maintenant au Togo le principal obstacle à l’évolution et à la paix des citoyens. Pire sont les taxes qui pèsent sur les mêmes citoyens à tous les niveaux. Jusqu’à quand ces exploitations vont-elles cesser ?

Peuple togolais, le parti politique Les Démocrates t’invite à te lever pour dire cette fois-ci Non à ces décisions qui te réduisent à néant. c’est ici ton ras-le-bol pour tomber, pour enrayer à jamais la dictature impitoyable de Faure Gnassingbé et ses laquais de ministres. Il faut à tout prix les chasser Faure Gnassingbé et son gouvernement. C’est l’heure ou rien.

Fait à Lomé le 12 juin 2021

Nicodème Habia

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.