Gratuité des frais scolaires : les frais parallèles définitivement fixés !

Publicités

Les responsables d’école ont-ils encore le droit de percevoir des frais parallèles ? Le sujet a été au centre d’une vive polémique en début d’année lorsque ces frais ont été exigés à des parents d’élèves et même d’une levée de boucliers de ces derniers, surtout face à l’annonce de la gratuité des frais d’inscription et de scolarité dans les collèges et lycées publics pour cette année. Pour beaucoup, les frais parallèles sont aussi supprimés. Mais en réalité, ils restent en vigueur. C’est en tout cas ce qu’il faut comprendre, à travers une note de service (N°202 /2021/MEPSTA/CAB/SG) relative aux conditions de perception des frais parallèles dans les établissements de l’enseignement secondaire général et technique signée du ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat et datée de ce lundi 15 novembre 2021.

Lire aussi : Affaires de Plagiat au concours du CAMES : le ministre Kokoroko raillé par les siens

«Cette mesure (suppression des frais d’inscription et de scolarité, Ndlr) ne concerne pas les frais parallèles, parfois rendus nécessaires, pour faire face aux besoins ponctuels et réels de l’établissement, en l’occurrence le paiement des charges horaires des enseignants volontaires enrôlés avec la collaboration des comités de parents d’élèves », relève Prof Dodji Kokoroko, et de fixer les frais : « Trois mille (3000) FCFA pour le premier cycle du secondaire (collège) pour toutes les régions éducatives ; cinq mille (5000) francs CFA pour le second cycle du secondaire (lycée) pour la région du Grand-Lomé et quatre mille (4000) francs CFA pour toutes les autres régions éducatives ». « Aucun dépassement de ces plafonds, pour quelque motif que ce soit, n’est accepté », précise-t-il.

Publicités

Source : Le Tabloid

Publicités

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.