Grandir encore plus, migrer vers la digitalisation… les ambitions de la COOPEC-AD pour ses 25 ans

44

La Coopérative d’Epargne et de Crédit de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo (COOPEC-AD) est en fête. L’institution de microfinance, créée en 1994, boucle cette année 2019 ses 25 ans d’existence. Occasion pour cette structure d’afficher ses ambitions pour les années à venir. Etre plus proche des populations togolaises et migrer vers la digitalisation figurent parmi ces ambitions.

En prélude à ce jubilé d’argent, une caravane sillonne Lomé et toute l’étendue du territoire national.  L’objectif: informer la population et se faire connaitre d’avantage auprès du public.

« Le but premier visé par cette caravane c’est de faire connaitre la COOPEC-AD qui a déjà 25 ans d’existence à toute la population togolaise », nous a confié monsieur Akakpo Amevi, chef de l’agence d’Agbalepedo. COOPEC-AD  entend donner une nouvelle dynamique à l’institution. Raison pour laquelle elle envisage conquérir le cœur de tous les togolais. « Dans les coins et recoins il y a des gens qui ne possèdent pas assez d’information sur la COOPEC-AD. C’est le lieu de faire connaitre la Coopérative d’Epargne et de Crédit de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo à la masse », a ajouté monsieur Akakpo Amevi.

Créée en 1994, la Coopération d’épargne et de crédit de l’église des Assemblées de Dieu du Togo (COOPEC-AD) se porte bien aujourd’hui. Elle occupe la seconde place sur le marché des systèmes financiers décentralisés (FSD) du pays derrière la Faîtière des unités coopératives d’épargne et de crédit (FUCEC).

La COOPEC-AD se présente comme un outil important pour la réduction de la pauvreté. L’institution est perçu comme  un mécanisme  dynamique en  vue d’atteindre  l’objectif du Millénaire de réduire la pauvreté et la faim. Les services de la Coopérative d’Epargne et de Crédit de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo fournissent  un ensemble de produits financiers  à  tous  ceux  qui  sont  exclus  du  système  financier classique  ou  formel.  La légitimité de la COOPEC-AD  ne fait aucun doute : dans un contexte de financiarisation croissante, les populations vulnérables plus que quiconque ont besoins de services financiers.

Pour monsieur Akakpo Amevi, permettre la sortie de la pauvreté des populations togolaises n’ayant aucun accès aux services bancaires est une priorité et la COOPEC-AD est un des outils pour y parvenir. « Depuis sa création, la COOPEC-AD  a réalisé beaucoup de chose au Togo et dans la vie de ses membres. C’est pour cela son slogan premier qui énonce sa vision est de donner du vrai bonheur à la population et la couche vulnérable. »

L’avenir du Togo réside en partie dans sa capacité à rendre son secteur économique et financier plus inclusif. La Coopérative d’Epargne et de Crédit de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo contribue aujourd’hui de manière directe au développement du secteur financier intermédiaire togolais, lui-même corrélé positivement à la croissance économique. Ainsi, la COOPEC-AD vise à s’implanter dans tous les coins et recoins du Togo. Aujourd’hui, elle compte des agences (28 au total) sur toute l’étendue du territoire national.

«  Pendant les 25 ans la COOPEC-AD a pu créer 28 agences à travers le Togo dans l’intention  d’être beaucoup plus proche de ses membres. C’est la proximité qui est visé avec la création de ces agences. Au même titre, la COOPEC-AD a connu plusieurs adhésions qui se chiffrent à 143.000 personnes », a confirmé le chef de l’agence d’Agbalepedo.

Ce système financier décentralisé compte, après 25 ans d’activité, 28 agences à travers le Togo qui offrent plusieurs prestations notamment des épargnes, des crédits, des transferts de fonds, la domiciliation de salaire, la monnaie électronique.  Désormais la COOPEC-AD  développe et teste sur le terrain de nouveaux produits et services de microfinance qui visent à mieux répondre aux besoins variés des clients et à contribuer à l’accroissement de leurs revenus. Les efforts d’innovation se concentrent désormais autour  des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

« La COOPEC-AD  a beaucoup de perspective. Nous avons  plusieurs initiatives à mettre sur pied. La première perspective c’est l’interconnexion. Nous voulons permettre à tous nos membres de mener leurs opérations facilement partout où ils se trouvent. Même s’ils ne sont pas dans leur agence de départ, ils peuvent opérer sur toute l’entendue du territoire. Ainsi nous voulons interconnecter toutes les agences. Et le chantier est déjà lancé. La seconde perspective c’est la digitalisation de nos services. Tout membre de la COOPEC-AD depuis sa maison peut opérer facilement. »

La Coopérative d’Epargne et de Crédit de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo a pour objectif de mettre en place son stratégie digitale afin d’améliorer ses performances financières et sociales et par conséquent favoriser l’inclusion financière dans le pays. Le digital représente une opportunité d’accélérer le développement de l’inclusion financière. Grace à la digitalisation, la COOPEC-AD  va ainsi ouvrir de nouveaux canaux de distribution alternatifs pour améliorer sa couverture géographique, et offrir de nouveaux produits et services innovants à ses bénéficiaires et/ou à améliorer son efficacité opérationnelle.

Le rôle des nouvelles technologies n’est pas à négliger. Celles-ci contribueront à améliorer l’efficacité des micro-transactions et à en réduire les coûts. La COOPEC-AD est consciente que téléphones portables permettront ainsi de donner accès aux services à des populations situées dans des zones reculées. L’introduction de ces produits innovants sur le marché garantit un accès plus large aux populations visées.

 

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here