Ghana-Un oeil sur les bornes frontalières avec le Togo

Le Ghana prend des mesures pour empêcher l’escalade des différends frontaliers avec son voisin le Togo, apprend-t-on des autorités du pays de Nana Akufo-Addo.

S’adressant jeudi à la presse, le coordinateur national de la Commission des frontières ghanéennes, le général de brigade Emmanuel Kotia a déclaré qu’il était important pour son équipe de s’assurer que des différends n’émergent pas des bornes frontalières entre le Ghana et le Togo.

Ainsi, ils se sont engagés à faire en sorte que les piliers délimitant les extrémités des deux pays ne soient pas altérés.

«Nous voulons en tant que pays vivre à l’amiable avec nos voisins. Dans le cadre de notre mandat, il est de notre responsabilité de nous assurer que nous discutons vraiment avec nos homologues d’en face en cas de problème. Je peux vous assurer qu’à l’heure actuelle, nous entretenons de très bonnes relations avec la commission des frontières du Togo. », a-t-il déclaré.

Cette réaction intervient “après que la Commission de la frontière du Ghana a découvert que les frontières entre les deux États seraient légèrement floues.”, rapporte Joynews.

Selon les dires du coordinateur, il a fait le tour de la région pour sensibiliser les communautés ghanéennes autour de la frontière avec le Togo afin de s’assurer que tous les problèmes sont réglés à l’amiable.

Il a en outre exhorté les résidents des communautés frontalières à être proactifs pour identifier tout problème ou perturbation le long des piliers frontaliers.

Pour le moment, les informations dont nous disposons ne proviennent que des autorités ghanéennes. Nous y reviendrons.
Lire aussi: Ghana-14 Togolais arrêtés pour immigration illégale

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.