Ghana-Togo: Manifestation de togolais à Accra, 26 personnes arrêtés, affaire à suivre ce lundi

Une voiture de la police ghanéenne

Dimanche 29 Octobre 2017 – La police ghanéenne à Accra a arrêté hier samedi 26 togolais qui convergeaient vers le parc Kawukudi près du lycée des jeunes filles.

Les manifestants environ 300 personnes convergeaient vers le parc Kawukudi quand ils ont été dispersés par la police. Les manifestants voulaient protester contre les tensions politiques au Togo et soutenir l’exigence des reformes surtout le retour à la Constitution de 1992.

Selon une première information recueillie par KOACI auprès d’une source policière à Accra, l’affaire des 26 togolais arrêtés sera examinée à la police ce lundi pour violation de l’ordre public.

Pour le responsable régional des opérations policières du Greater Accra, le Surintendant Kwesi Ofori, les manifestants n’ont pas informé la police de leur intention de manifester, d’où la décision de son institution de les arrêter.

Pour nuancer cette version, une autre source a relativisé que les organisateurs de la manifestation ont certes informé l’autorité compétente de leur désir de marcher, mais n’ont pas eu l’autorisation avant de manifester.

Pour ce qui concerne les manifestations, le Surintendant Ofori a exhorté tous les ressortissants étrangers dans le pays à respecter la loi sur l’ordre public au Ghana.

Mensah, Lomé

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.