Ghana: les filles en menstruation interdites de traverser une rivière

Les jeunes filles au Ghana qui sont dans leur période de menstruation ont été interdites de traverser une rivière dans la région centrale du pays.

Selon des militants traditionnels des droits de l’enfant dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, les chefs traditionnels ont interdit aux filles en période de menstruation de traverser la rivière Ofin.

Les chefs de la communauté Upper Denkyira East, au centre du Ghana, ont dit que la directive venait du Dieu de la rivière.

La recommandation de ces chefs traditionnels signifiera que les filles qui ont leurs règles ne peuvent pas aller à l’école puisqu’elles doivent traverser la rivière pour suivre des cours dans les écoles des communautés situées de l’autre côté de la rivière.

« Ces dieux sont vraiment puissants… »
Shamima Muslim Alhassan, militante pour l’égalité des s3xes et ambassadrice pour l’hygiène menstruelle de l’Unicef, a déclaré à la BBC: «Il semble que les dieux sont vraiment puissants, n’est-ce pas? Parfois, je pense que nous devons demander une certaine forme de responsabilité de la part de ces dieux qui continuent d’empêcher beaucoup de choses de se produire, de rendre compte de la façon dont ils ont utilisé l’énorme pouvoir que nous leur avons donné. «

Les militants des droits de l’enfant affirment que la décision de ces chefs pourrait faire échouer les efforts visant à encourager les filles à aller à l’école même pendant leurs règles, alors qu’elles luttent pour combattre les mythes et les tabous entourant la menstruation.

Beaucoup de croyants traditionnels au Ghana vénèrent les dieux des rivières, refusant parfois même de pêcher, ou de traverser des rivières à certaines occasions par peur de se noyer.

La rivière Ofin dessert les communautés des régions ashanti et centrale du Ghana.

Le ministre régional central, Kwamena Duncan, a donné des indications qu’il coordonnera avec le ministre régional Ashanti pour trouver une solution.

Pas seulement au Ghana…
Beaucoup de cultures ont des mythes et des tabous autour de la menstruation.

A Madagascar, certaines femmes sont interdites de se laver pendant leurs périodes de menstruation, et au Népal, certaines femmes sont obligées de dormir dans des huttes loin du reste de la famille. En Cote d’Ivoire, certaines communautés interdisent eux femmes en période de menstruation de cuisiner le repas familiale en les isolant du reste de la maison pendant cette période.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.