Ghana-Des tonnes de soja exportés illégalement au Togo

JoyNews annonce la diffusion d’une enquête révélant comment des tonnes de graines de soja et autres produits céréaliers sont exportés du Ghana au Togo, au Nigeria et au Bénin illégalement via Chereponi dans la région du Nord-Est du pays de Nana Akufo-Addo.

Ceci intervient malgré que le gouvernement ghanéen a imposé une interdiction temporaire de l’exportation de céréales l’année dernière comme une mesure visant à protéger l’industrie de la volaille s’effondrer.

L’exportation de tous les céréales devrait donc être accompagnée d’une lettre d’autorisation approuvée dûment signée par le ministre ghanéen du Commerce.

Cependant, l’application de la présente directive a été un défi, laissant place à la contrebande de ces grains hors du pays. Ainsi, le pays a perdu plus de 166 millions cedis, déplorent les médias ghanéens.

Dans un documentaire à diffuser intitulé “Broken Chain”, JoyNews a découvert que les agriculteurs de Chereponi exportaient leurs céréales vers les pays voisins malgré l’interdiction.

Le président des conducteurs de camions Cargo, Imoro Mustapha, a affirmé qu’ils remboursent les agents des douanes et de l’immigration à la frontière pour permettre le passage facile.

« Nous payons l’immigration 50 pesewas par sac; la douane, un sac pour 2 cedis … Il y a la police Togolaise aussi, et les douanes sont également là… Nous les payons tous », a-t-il affirmé d’après la même source.

L’un des agriculteurs, Fuseini Mukaila, corroborait les allégations de Imoro de l’immigration et des douanes exigeant des pots de vin des agriculteurs transporter leurs grains vers les pays voisins.

Il a révélé que les autorités frontalières du Ghana et du Togo extorquer au moins ¢ 4000 de lui avant son produit arrive au marché au Togo.

« Avant d’arriver au Togo, vous payez à quatre destinations. Donc, en gros, vous pouvez payer comme ¢ 2000 à 2500 ¢. Pour les reçus, à moins que vous demandez… Parfois, si vous insistez que vous voulez récupérer un reçu, vous obtiendrez un autre prix plus élevé . C’est pour cette raison nous acceptons le paiement sans reçus » a expliqué l’agriculteur.

Selon les données du bureau de district Chereponi Agric, ¢ 1,6 million de dollars de fèves de soja a été transporté au Togo et au Nigeria en Janvier 2021.

Mais de façon cumulative, les tonnes métriques de maïs, le riz, le millet, le soja, le niébé et le sésame transportés au Togo et au Nigeria se sont élevées à 166 millions ¢.

Le documentaire complet sera diffusé le lundi 30 mai, sur super Morning Show Joy FM à 8h30 et à 20h30 sur le canal JoyNews.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.