Gerry Taama remonté contre la gestion du Togo appelle à des actions chocs

Le Nouvel Engagement Togolais (NET) vient de faire sa première sortie médiatique de l’année 2017. Devant la presse jeudi à son siège à Lomé, le parti  de Gerry Taama s’est prononcé sur les différents sujets de l’heure au Togo. 

D’entrée de jeu, le Président du NET aborde le sujet des réformes politiques et constitutionnelles. Gerry Taama se dit déçu de ce que ces réformes n’ont pu être opérées en 2016 malgré l’atelier du HCRRUN. Sa déception a été encore plus grande avec le dévoilement de  la composition de la commission devant réfléchir sur le sujet. 

« La commission de réflexion sur les réformes, conçue sans aucune concertation avec les acteurs politiques est une régression de la politique de dialogue qui semblait distinguer le gouvernement », déplore-t-il.

La non réalisation des travaux de la route Lomé-Vogan-Anfoin financée à hauteur de 36 milliards de francs CFA, la mauvaise gestion des fonds des éperviers à la CAN 2013, l’endettement de 2,5 milliards d’euros en 4 ans après le PPTE et surtout la distribution de l’argent du Chef de l’Etat par le Président de la HAAC à 35 journalistes étaient également évoqués.

Au NET, on parle de scandales financiers et on demande à l’exécutif et au  pouvoir judiciaire de montrer de la fermeté dans toutes ces affaires. 

En ce qui concerne la situation économique du pays, Gerry Taama estiment que le budget 2017 se détourne des recommandations de la SCAPE.

Et que dire du groupe des six partis politiques de l’opposition mis sur pied cette semaine? Le parti salue le projet  mais estime que celui qui est le  mieux loti pour prendre de telle initiative est le chef de fil de l’opposition. 

« Le NET estime que la forme de la lutte politique dans notre pays doit s’organiser autour d’actions chocs, coordonnées par le chef de fil de l’opposition dont le NET reconnaît la légitimité. Il appartient au chef de fil de l’opposition de consulter tous les partis se réclamant de l’opposition pour mettre en place une stratégie ad hoc », affirme M. Taama.

Par ailleurs, le patron du NET a signifié que sa formation politique n’a pas été consultée pour ce regroupement.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.