Gérard Akoumey : « Notre priorité, c’est notre combat pour l’alternance »

Gérard Akoumey : « Notre priorité, c’est notre combat pour l’alternance »

Visiblement, le débat sur la candidature unique ou non de l’opposition à la présidentielle de 2020, n’intéresse pas les responsables du parti Les Démocrates. C’est en tout cas ce qu’ils laissent croire. Pour eux, il n’est plus question de définir une date pour la réalisation de l’alternance au Togo.

L’alternance, c’est ici et maintenant, a martelé Gérard Akoumey, Secrétaire général et porte-parole du parti. Pour lui, la question de candidature unique ou multiple de l’opposition ne se pose pas aujourd’hui, puisque le peuple togolais n’a plus de délai pour concrétiser l’alternance qu’il a tant appelé par ses vœux. Il faut donc se battre pour les conditions d’organisation de cette élection.

« Il faut mener le combat de l’organisation dans des conditions acceptables, et donc l’union de l’opposition, nous on pense qu’il faut dorénavant que ceux qui se ressemblent s’assemblent », a-t-il indiqué. Il apparaît que le parti n’est plus favorable à des alliances contre nature, faites de trahison et de taupes qui, au sein de ces alliances, vont vendre les stratégies à l’adversaire contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

Depuis le congrès de Les Démocrates le samedi 30 août dernier, un nouveau départ a été pris, selon Gérad Akoumey pour qui le temps n’est plus à la distraction. « C’est un nouveau départ. Nous n’avons plus le temps des commérages, notre priorité étant de continuer notre combat pour l’alternance au Togo. Et l’alternance, c’est ici et maintenant. On ne va plus attendre une date, il est temps d’agir pour que l’histoire ne se répète plus au Togo », a-t-il souligné.

La présidentielle de 2020 approche à grands pas. Déjà, au moins quatre (04) candidats se sont fait connaître publiquement. D’autres s’apprêtent aussi à le faire. Sur le terrain, le parti au pouvoir se fait déjà signaler par ce qu’on peut appeler une pré-campagne.

Mais au parti Les Démocrates, tout cela ne rime à rien si la préoccupation du peuple togolais est ailleurs. Et ce souci du peuple, selon les responsables de cette formation politique, c’est bien l’alternance qu’il recherche depuis 1990.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.