Gambie, Velléité d’un nouveau mandat : Faure Gnassingbé à la rescousse d’Adama Barrow…

«Je suis venu solliciter les conseils du Président togolais par rapport aux sujets d’intérêt commun. Vous n’êtes pas sans savoir que le Président Faure Gnassingbé joue un rôle essentiel dans la recherche des solutions pour la paix et la stabilité dans la sous-région, dans le Sahel, au Mali et au Tchad. Le Président Faure Gnassingbé est connu par ses pairs pour sa sagesse et son expérience avérée». C’est en substance ce qu’avait laissé entendre Mamadou Tangara, le ministre gambien des Affaires étrangères et de la Coopération, reçu le 8 mai dernier à Lomé par Faure Gnassingbé. Si les spéculations vont bon train quant à l’objet de cette visite, beaucoup y voient l’aide sollicitée par Adama Barrow, le successeur de Yahya Jammeh, à qui les opposants gambiens prêtent des ambitions de briguer un nouveau mandant, malgré sa promesse de ne pas faire plus de trois ans au pouvoir.

L’eau a coulé sous les ponts, et nul doute que celui qui n’hésite pas à affirmer qu’il n’est pas « allé plus loin que le lycée », mais qu’il a été assez courageux pour affronter Yahya Jammeh, donnera corps à son ambition de faire un deuxième mandat. Puis un troisième, qui sait. Pour rassembler les condiments devant aboutir à ses rêves, quoi de plus normal donc que d’approcher celui que ses pairs appellent affectueusement « jeune doyen » ? On a beau dire, la visite de Mamadou Tangara est tout, sauf une promenade de santé. L’homme est venu prendre conseil auprès du laboratoire des tripatouillages de constitutions qui n’est autre que le Togo de Faure Gnassingbé blanchi sous le harnois depuis sa prise du pouvoir en 2005. Et en digne « fils de… », l’hôte de la Marina saura donner le « Mode d’emploi pour s’éterniser au pouvoir » au ministre gambien des Affaires étrangères et de la Coopération, afin qu’il ne se sente pas seul dans une Cédéao déchue. Derrière ce prétexte de venir quérir l’expérience avérée de Faure Gnassingbé se cache une intention inavouée, celle de briguer un mandat de plus.

Source : Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.