Frontière maritime : Lomé cherche un accord avec Accra

72

Plusieurs incidents maritimes se sont produits ces derniers temps entre le Togo et le Ghana faute d’un accord de délimitation des frontières maritimes, a déploré mardi Damehame Yark, le  ministre de la Sécurité et de la Protection civile.  

Le gouvernement vient de relancer les discussions avec avec son voisin afin de parvenir à un accord équitable.

‘C’est un gage de stabilité et de développement des deux pays’, a souligné le ministre.

Les Commissions nationales des frontières du Togo et du Ghana discutent depuis mardi à Lomé sur la façon de trouver l’issue mutuellement bénéfique

Une première réunion avait eu lieu le 5 juin dernier à Accra.

‘Le Togo réaffirme sa disponibilité entière pour une issue rapide et négociée. La partie togolaise reste prioritairement attachée à une solution négociée devant aboutir à une délimitation équitable des frontières maritimes communes’, a précisé Damehame Yark.

Les travaux sont dirigés par Stanislas Baba, ministre-conseiller à la Présidence et président du Haut Conseil pour la mer (HCM). 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.