Force anti-covid : les dernières consignes du Col Okpaoul avant son départ

Le Colonel Kodjo Amana, nouveau patron de la force spéciale mixte anti-pandémie (FOSAP) a pris fonction hier mercredi à la suite d’une passation de commandement.


Il remplace ainsi le Lieutenant-colonel Yaovi Okpaoul, sous le commandement de qui plusieurs bavures ont été commises par les éléments du FOSAP.

« Au nouveau commandant de la force et à son équipe, je souhaite plein succès. Que Dieu et les mânes de nos ancêtres vous assistent dans lutte contre la propagation du Covid-19 sur notre territoire et surtout, que des évènements malheureux que nous condamnons tous ne surviennent plus », a déclaré Yaovi Okpaoul en confiant les rênes de la force mixte au Colonel Kodjo Amana.

A LIRE AUSSI: [Témoignages]: le couvre-feu, le général Yark et moi !

Composée de 5000 hommes, la FOSAP a essuyé beaucoup de critiques depuis l’instauration du couvre-feu. Plusieurs cas d’exactions des éléments de la FOSAP sur les populations ont été signalés.

Certaines de ses bavures auraient conduit à la mort des victimes à Adakpamé où le corps sans vie d’un homme a été découvert  il y a une semaine.

A LIRE AUSSI: Sérail: le sort de Kodjo divise l’entourage de Faure

 Après avoir indiqué dans un premier temps que les agents de la FOSAP n’étaient pas impliqués dans la mort du jeune homme, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile Général Yark Damehane a reconnu ce jeudi sur RFI qu’il a été « violenté par les corps habillés ».

David TOUMI

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.