Football: Zlatan Ibrahimovic revient officiellement à la maison

48
Zlatan Ibrahimovic est de retour en Serie A, le championnat d’Italie

Un an et demi après avoir quitté l’Europe pour les Etats-Unis, Zlatan Ibrahimovic revient dans l’un de ses anciens clubs, l’AC Milan. Le Suédois et les Rossoneri annoncent, vendredi 27 décembre, un engagement mutuel pour les six prochains mois. L’attaquant, âgé de 38 ans, a pour mission d’aider à redorer le blason milanais, bien terne depuis quelques saisons.

On le croyait parti pour un dernier défi outre-Atlantique. Cela y ressemblait fort quand, en mars 2018, Zlatan Ibrahimovic quittait Manchester United pour le Los Angeles Galaxy, en Major League Soccer. Mais le Suédois a encore réussi à surprendre le monde du ballon rond. Le voilà de retour en Serie A, le championnat d’Italie. Là où il s’est hissé parmi les meilleurs joueurs du monde. Ce 27 décembre 2019, comme un cadeau de Noël légèrement en retard, les supporters de l’AC Milan voient revenir leur ancien artificier.

Un an et demi de buts en pagaille à Los Angeles

En 2020, dans quelques jours donc, Zlatan Ibrahimovic connaîtra sa 21e année en tant que footballeur professionnel. Il semble loin, le temps de ses débuts dans son pays natal, la Suède, au Malmö FF. L’attaquant est décidément à part. A son âge – il a eu 38 ans début octobre –, beaucoup de joueurs ont déjà raccroché les crampons. Lui n’en n’a pas encore terminé avec sa carrière de joueur. Son expérience américaine est là pour le prouver : l’athlétique buteur a encore de beaux restes.

Certes, la MLS n’est pas aussi relevée que les meilleurs championnats européens. Il n’empêche qu’avec le Los Angeles Galaxy, Ibrahimovic a montré qu’il était encore en forme et capable de faire la décision. En 58 matches avec le club californien, l’ancien joueur du PSG a inscrit 54 buts et délivré 17 passes décisives. Pas vraiment le rendement d’un joueur bon pour la retraite.

Mi-novembre, « Ibracadabra » a dit adieu aux États-Unis à sa façon : tout en vantardise, malgré l’absence de titre. « Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu. Merci, le Los Angeles Galaxy, de m’avoir fait revivre. Aux fans du Galaxy : vous vouliez Zlatan, je vous ai donné Zlatan. De rien. L’histoire continue… Maintenant, retournez voir du baseball », avait-il lancé avec son habituelle provoc’. L’histoire du Zlatan footballeur continue, effectivement. Ou plutôt, elle reprend.

L’AC Milan a grand besoin d’un buteur

Pour les six prochains mois, Zlatan Ibrahimovic sera Milanais. Tel est l’accord qui a été trouvé entre le joueur et le club. La tunique rouge et noire des Lombards, le Suédois la connaît bien. Entre 2010 et 2012, l’attaquant a joué pour l’AC Milan, avec un certain succès : champion d’Italie en 2010-2011, meilleur buteur de Serie A en 2011-2012 avec 28 buts… Ibrahimovic a porté le Milan pendant deux saisons. Et puis, la crise financière a miné le football italien et les Rossoneri ont vu leurs deux joyaux, Thiago Silva et donc Zlatan Ibrahimovic, répondre aux sirènes d’un nouveau riche, le Paris Saint-Germain.

Depuis ? Le Suédois a empilé les buts et les trophées à Paris (2012-2016), à Manchester United (2016-2018) et au Los Angeles Galaxy (2018-2019), tandis que l’AC Milan a sombré dans le marasme. C’est simple : depuis le départ d’Ibrahimovic, le géant italien n’a plus rien gagné. Plusieurs fois, il a mené des opérations de recrutement et des mini-révolutions pour retrouver son lustre d’antan. Toutes ont échoué jusqu’à présent.

A mi-parcours de cette saison 2019-2020, l’AC Milan se traîne à une piètre 11e place en championnat avec seulement 16 buts inscrits en 17 rencontres. Comme un symbole, le statut de meilleur buteur sur l’exercice en cours est partagé entre l’attaquant polonais Krzysztof Piatek, pourtant en méforme avec seulement 4 réalisations, et le Français Théo Hernandez, défenseur obligé de combler les manques offensifs d’un club autrefois réputé pour son armada. Zlatan Ibrahimovic, qui a également joué à la Juventus (2004-2006) et chez le rival de l’Inter Milan (2006-2009), doit redonner du peps à tout ça.

« Je reviens dans un club que je respecte énormément et dans cette ville de Milan que j’aime. Je vais me battre avec mes coéquipiers pour changer le cours de cette saison. Je vais tout faire pour que cela arrive », a prévenu l’attaquant, qui doit passer sa visite médicale le 2 janvier.

Source : Camerounweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.