Football : Zidane et les 6 maux du Real Madrid

29


Deux jours après l’inquiétante défaite du Real Madrid en Liga, face au promu Majorque, et à la veille d’un match crucial en Champions, nos confrères de a énuméré les maux qui rongent le Real Madrid. Et bien sûr, tous les projecteurs sont sur Zidane.

Attaque en berne

Le Real est reparti de Majorque sans avoir marqué, ce qui s’était déjà produit trois fois en onze matchs cette saison. On est loin du Madrid de Zidane et Cristiano, qui avaient enchaîné 73 matchs en marquant, égalant à l’époque le record du Santos de Pelé. Avec 18 buts en 11 matchs, le Real détient une moyenne de 1,6 but inscrit par rencontre, soit moins que l’année dernière (1,8) et plus loin encore des saisons précédentes : 2,8 en 2016-17, 2,7 en 2015-16…

Blessures et virus FIFA

Antonio Pintus parti à l’Inter Milan, le Real Madrid a misé sur Grégory Dupont pour le remplacer. Cependant, les blessures s’enchainent. 20 cette saison, dont 14 musculaires et 6 pour d’autres raisons. Le virus FIFA n’épargne pas beaucoup non plus les Madrilènes : Valverde, Modric, Bale…

Benzema trop seul

Le Français est trop seul à l’heure de faire trembler les filets. Il a marqué 6 buts en 882 minutes, soit un tous les 147 minutes. Arrivent loin derrière Bale et Casemiro, avec seulement 2 buts chacun. Jovic, recruté pour 60 millions à l’Eintracht, avait planté à 27 reprises la saison dernière. Pourtant, le Serbe court toujours après son premier but en blanc.

Faiblesse du milieu

Le milieu de terrain est de loin la ligne la moins fournie de l’effectif, avec seulement six joueurs. Sans compter que Modric, 34 ans, a besoin de plus de repos et que Casemiro est plus utilisé que jamais, puisque indispensable. De plus, lui comme Valverde et James effectuent de longs voyages transatlantiques à chaque trêve. Zidane a pourtant préféré la pénurie à toute alternative à Pogba.

Courtois en manque de chance

Il n’est pas coupable sur le but reçu à Majorque, le tir de Lago Junior était imparable. Mais il manque au Belge cet éclat que ses prédécesseurs montraient (Iker, Keylor …). Il a encaissé 12 buts en 9 matches et le Bernabéu l’a déjà pris en grippe.

Hazard toujours attendu

La recrue merengue de l’été est encore loin de sa meilleure version. Il a marqué son premier but en blanc contre Grenade, mais tarde encore à briller dans le jeu comme il le faisait si bien à Chelsea. Le Belge ne fut pas du voyage à Majorque en raison de sa paternité récente, mais à Istanbul demain soir, il sera très attendu.

Zidane en difficulté

La deuxième étape du technicien est bien loin de la première, statistiquement parlant. Depuis son retour, son équipe totalise 10 victoires en 20 matchs de Liga, soit 50%. Par comparaison, son prédécesseur Solari était parti sur un taux de victoire de 70,6%… De plus, Zizou cherche encore son système : il a tenté le 4-3-3 classique, le 4-4-2, le 4-2-3-1, le 3-5-2… Et à Majorque, une fois encore, l’entraîneur n’a pas trouvé le moyen de renverser la situation.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here