Football / CAN 2022 Dame : Le Togo « veut » sa première qualification

eperviers dames togo

Le continent africain va vibrer dans les prochains jours au rythme du dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine TotalEnergies, Maroc 2022. Une compétition à laquelle le Togo espère prendre part pour la première fois.

Kaï Tomety et ses filles sont sur le pied de guerre. Jamais au pays des Eperviers, le public n’a été aussi proche d’une qualification en phase finale de CAN. Pour la première fois, le Togo peut atteindre la grand’ messe du football continental chez les dames. Et l’excitation est palpable.

En regroupement depuis quelques jours, l’équipe nationale féminine affûte ses armes. La sélectionneure a rappelé ses meilleures armes. En dépit d’un manque de championnat, le Togo s’est brillamment qualifié lors du 1er tour avec un 5-0 infligé à Sao Tomé (match aller) avant que l’Ile ne déclare forfait pour le match retour.

L’équipe s’appuie notamment sur une ossature composée de joueuses du club Amis du Monde, meilleure formation féminine du pays, mais aussi sur un contingent de 5 internationales. Odette Gnimtema et Amira N’Djambara qui évoluent au Raja Ain Harrouda (Maroc), Bagnim Dialou du Racing Club de Saint Denis en France, Yaya Tekyatou de Ilkadim Belediyesi (Turquie) et Mafille Woedikou, attaquante d’Yzeure Allier Auvergne en deuxième division française. Malheureusement pour Tomety, cette dernière ne pourra évoluer face au Gabon en raison d’une suspension pour carton rouge.

Les Panthères du Gabon, « pas une équipe extraordinaire », a commenté la sélectionneure en conférence de presse. Cependant, la technicienne togolaise ne cache pas que son équipe doit toujours s’améliorer pour venir à bout de cet adversaire qui a éliminé le Congo au tour précédent. La double confrontation s’annonce palpitante. Le Gabon aussi ne jure que par une première qualification à la CAN.

Depuis plusieurs jours, les Eperviers dames enchainent les séances d’entrainement pour être prêtes pour le jour J. Dans un pays où le football féminin tarde encore à décoller, une qualification pour la CAN pourrait bien changer la donne. «Nous allons tout faire pour arracher la qualification », promet la sélectionneure.

Rendez-vous le 17 février à Lomé puis le 23 à Libreville pour connaitre le sort de l’une ou l’autre des deux équipes.

Source : CAF

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.