Folly Satchivi et co-détenu devant la chambre correctionnelle du tribunal aujourd’hui

779

C’est ce qui avait été annoncé par le Procureur de la République, arguant que la santé de Folly Satchivi ne lui permettait pas d’être jugé avec ses camarades interpellés lors des échauffourées à l’Université de Lomé.

En effet, l’argument avancé par les autorités judiciaires n’a convaincu ni l’opinion ni les associations de défense des droits de l’homme. Mais le dossier de Folly Satchivi et co-détenu a été quand même renvoyé pour ce lundi.

Les étudiants exigent leur libération sans condition et menacent de se faire entendre si tel n’est pas le cas. Ils se disent prêts et mobilisés pour avoir gain de cause.

Notons que lors du procès des 7 étudiants relâchés la semaine dernière, les coins stratégiques du Tribunal ont été quadrillés par les forces de l’ordre lourdement armées. Ces forces de répression n’ont pas hésité à faire usage de grenades lacrymogènes et de balles en caoutchouc pour disperser les étudiants venus soutenir leurs camarades.

Doit-on s’attendre au même scénario ce lundi ? Les prochaines heures édifieront.

JA

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here