FOCAC 2018 : Des retours positifs pour le Togo

37

Le chef de l’Etat et une délégation togolaise participent au 7è Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) dont les travaux sont ouverts hier et prennent fin aujourd’hui. En attendant, le financement de deux projets togolais est acté.

Des investisseurs chinois ont donné leur accord pour financer deux projets portés par le Togo. Le premier est relatif à l’installation d’un parc industriel agricole dans la préfecture de VO – cela participe à la concrétisation du Programme national de développement (PND) – et le second concerne les conditions pour construire un chemin de fer à même de relier Lomé à la frontière du Burkina Faso.

Selon les informations, c’est suite aux discussions que Faure Gnassingbé a eues avec le Président directeur général de la société Zhongmei, Zhang Mingfeng, d’une part et avec le directeur de la compagnie China Tiesiju Civil Engineering Group (CTCE, Shao Gang, d’autre part que le financement de ces deux projets a été accepté.

« La chine et le Togo sont des pays frères. La CTCE est prête à partager avec des établissements locaux, son expérience dans le domaine des infrastructures et aussi les avantages sur le financement pour améliorer la vie économique et sociale. Avec le président togolais, j’ai parlé d’un projet de chemin de fer de Lomé vers la frontière avec le Burkina Faso », détaille Shao Gang, à sa sortie d’audience dans des propos rapportés par les médias.

Ce dernier ajoute que le financement touchera également d’autres initiatives notamment les logements sociaux. A l’en croire, « Après cette audience que le chef de l’Etat nous a accordée, une équipe d’étude sera à Lomé le plus tôt possible pour faire quelques études. J’espère qu’on avancera très rapidement », a-t-il insisté.

Avec l’accompagnement des investisseurs chinois, le parc industriel en question aura pour rôle d’aider à la transformation agricole. Le but visé ici est l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire de sorte que l’agriculture devienne un levier de croissance économique et de développement.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here