Finance inclusive : le plafond du crédit Nkodédé porté à 10 millions FCFA

Finance inclusive : le plafond du crédit Nkodédé porté à 10 millions FCFA

(Togo Officiel) – Un an et demi après avoir été lancé, le produit Nkodédé du Fonds national de la finance inclusive passe d’un plafond de crédit de 5 à 10 millions FCFA. Le FNFI a en effet procédé jeudi à Lomé, à la mise en place d’un deuxième palier pour cette initiative, qui permet aux bénéficiaires en fin de cycle de ses produits d’obtenir un prêt bancaire.

Concrètement, avec ce rehaussement, tous les bénéficiaires du premier cycle ayant honoré leurs engagements sans incidents auprès d’Orabank (partenaire de l’initiative), pourront désormais obtenir un nouveau crédit pouvant aller jusqu’à 10 millions FCFA. Le taux d’intérêt de cette nouvelle facilité est de 7% remboursable sur 36 mois, avec un différé de paiement au besoin.

1 FNF

238 millions FCFA, 100% de taux de remboursement

Si le produit lancé début 2020 par le Chef de l’Etat voit son plafond doubler, c’est surtout parce que “depuis son lancement, les résultats ont été significatifs et l’impact réel”, assure le FNFI.

De fait, de juillet 2020 (date de signature des premiers bénéficiaires) au 15 août dernier, “les Micros, Très Petites, et Moyennes Entreprises (MTPME) créées par les bénéficiaires ont obtenu des financements pour un montant total de 238 millions FCFA, avec un taux de remboursement de 100%”. Ce qui, pour l’exécutif, constitue “un pari réussi”.

Le Produit Nkodédé a opéré une véritable révolution”, estime le DG du FNFI, Songaï N’Dassim, expliquant que grâce à cet outil, les bénéficiaires sont passés de simples activités génératrices de revenus à des entreprises formelles.

2 milliards FCFA pour le cycle 2

Pour ce nouveau cycle, une enveloppe de 2 milliards FCFA a été mise à disposition par Orabank, selon Guy Martial Awona, le patron de la filiale togolaise. D’ailleurs, précise-t-il, une centaine de demandes ont déjà été enregistrées.

Pour rappel, le secteur de l’inclusion financière connaît au Togo des progrès significatifs depuis de nombreuses années, avec une amélioration de l’accès des populations aux services financiers, ou à la bancarisation. Le pays a été ainsi classé en 2019 et 2020 à la première place dans l’Uemoa.

Lire aussi

Performances positives pour l’inclusion financière en 2020, malgré la Covid-19

Au Togo, la microfinance a le vent en poupe

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.